Gunkanjima, l'île-fantôme   軍艦島

Date de publication :

L'île "bateau de guerre" est un paysage unique au monde.

L'île en ruine de Gunkanjima

Les ruines de l'île de Gunkanjima.

Jordy Meow - totorotimes.fr

La visite de l'île vaut le détour aussi pour la croisière dans les eaux de Nagasaki et la vue de sa côte.

Le navire de béton

Parmi les sites proposés dernièrement au patrimoine mondial de l’UNESCO par le Japon se trouve la très impressionnante île-usine de Gunkanjima. Un paysage unique et quelque peu inquiétant.

Vous avez sans doute déjà vu ce décor d’exception, il fut utilisé dans le dernier James Bond. Ville fantôme, île abandonnée, navire de béton perdu dans l’océan, tous ces qualificatifs ont été utilisés pour décrire Gunkanjima.

L'île-mine

A l’origine, la petite île de Hashima, à 20 kilomètres au Sud de Nagasaki, se développa autour d’une mine de houille à la fin du XIXe siècle. Eloignés de l’archipel, les mineurs furent installés avec leurs familles sur place dans des habitats de béton ultramodernes censés représenter l’idéal d’une communauté équilibrée. Faisant à peine 6.3 hectares, l’île fut l’endroit le plus densément peuplé du monde en son temps.

L'île-fantôme

A partir de 1974, ce joli tableau s’effaça avec la fermeture de la mine et l’abandon rapide d’une île devenue inutile. Le lieu fut laissé à l’abandon et se transforma progressivement en cette citadelle grise digne d’un jeu vidéo horrifique.

L'île-patrimoine

Les liaisons ne furent rouvertes qu’en 2009 avec les aménagements pour le tourisme, l’île accueille désormais des visiteurs en nombre limité par jour suivant des parcours établis, toute l’île n’étant pas sécurisée. Elle attire aussi de nombreux réalisateurs de films comme Sam Mendès ou Christopher Nolan et sera le cadre de l’adaptation live du manga l’Attaque des Titans.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Crédits photo

Au temps pour nous !

Photos

Vous auriez pû dire que la seconde et la troisième photos sont été prises par un français :) Pour en savoir plus : http://www.totorotimes.fr/gunkanjima. Je pense que ça mérite d'être mentionné.