Le château de Nagoya   名古屋城

Date de publication :
Château de Nagoya

Donjon principal du Nagoya-jô.

Kinsachi de Nagoya-jô

Kinsachi sur le toit du donjon à Nagoya.

Palais Honmaru à Nagoya

Reconstruction du palais Honmaru.

Progressive résurrection

Détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale, il ne reste plus du prestigieux château des Tokugawa que le donjon principal. Mais petit à petit, le palais renaît de ses cendres...

Achevé en 1612, il est jusqu’au début de l’ère Meiji (1868-1912) le siège de la branche Owari du puissant clan Tokugawa. Fier et imposant, le Nagoya-jô, surplombait la ville.

Mais en 1945, Nagoya et son célèbre château subissent les affres des bombardements. Le palais Honmaru, les donjons… tout est détruit.

En 1959, seul le donjon principal est reconstruit et l’intérieur, reconverti en musée. Il renferme de précieuses pièces - tableaux, sabres, fusils … - autour de l’histoire du clan Tokugawa et du Nagoya-jô.

Au sommet, aussi célèbres que le château lui-même, les kinsachi, dauphins dorés à tête de tigre, veillent sur la ville. Symboles de l'autorité du seigneur féodal et protections contre les incendies, ils ont refait surface avec la reconstruction du donjon.

En 2009, un projet de grande envergure a vu le jour : rebâtir l'ensemble du domaine avec les techniques et les matériaux d'autrefois.

Si la fin de cette restauration est prévue pour 2018, une partie du palais Honmaru est d'ors et déjà accessible aux visiteurs. On peut admirer les magnifiques peintures sur les fusuma (portes coulissantes) dans le hall d'entrée du palais, et observer silencieusement les artisans émérites à l'oeuvre.

icone attention

icone attention

TRAVAUX DE RÉNOVATIONS

Le château subit actuellement des travaux en intérieurs et en extérieurs afin d'entretenir la magnificence du Château de Nagoya. 

Pendant la période de rénovation, qui durera jusqu’en 2022, l'intérieur du château ne sera pas visitable. Mais l'entièreté du château n'est pas recouvert d'échafaudages et vous pourrez profiter de la magnifique vue extérieur du donjon.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs