Le jardin Shirotori   白鳥庭園

Date de publication :
Cascades du jardin Shirotori

Cascades du jardin Shirotori

La maison de thé au centre du jardin et son plan d'eau

La maison de thé au centre du jardin et son plan d'eau

Les charmes du jardin une fois la nuit tombée

Les charmes du jardin une fois la nuit tombée

Mise en place des parapluies pour protéger les arbres du poids de la neige

Mise en place des parapluies pour protéger les arbres du poids de la neige

La Nature en miniature

Vous êtes à la recherche d'un coin de verdure en plein cœur de Nagoya ? Passez les portes du jardin Shirotori qui, avec ses quatre hectares, sa rivière et sa maison de thé, vous accordera un moment de tranquillité loin du tumulte de la ville.

Le jardin traditionnel japonais Shirotori, créé en 1989, propose au visiteur un parcours à travers une scène miniature de l'espace naturel de la région. 

Mer et montagnes

Ainsi, le cours d'eau structurant le jardin représente la rivière Kiso traversant la ville de Nagoya. Au centre, une représentation de la baie d'Ise est également proposée. Au sud du jardin, une colline artificielle recrée le capricieux Mont Ontake, situé au nord de la ville. Ces éléments et plus particulièrement l'importance accordée aux plans d'eau sont caractéristiques des jardins de style chisen-kaiyû ("promenade autour d'un étang"). La nature est ici reconstituée, avec les flux de la mer tourmentée par les cycles de la marée. L'expérience sensorielle est enrichie par le son du suikinkutsu : une jarre renversée enterrée à côté du bassin servant à se laver les mains avant la cérémonie du thé

Maison de thé traditionnelle

Et justement, au centre du jardin se trouve une maison typique de la cérémonie de thé. Construite dans les règles de l'art, son architecture mime un cygne déployant ses ailes pour se poser délicatement sur l'eau. D'où le nom évocateur Shirotori désignant le cygne en japonais. La maison de thé met à votre disposition cinq salles de cérémonie. La location se fait à la journée ou à la demi-journée. Le prix varie en fonction de la salle et de la durée d'occupation. Prévoyez donc un budget allant de 2 400 à 6 000 ¥ pour profiter des espaces.  

L'ensemble paysager, jardin et bâtiments, forment un tableau soigné d'une scène de la nature. Le jardin est particulièrement apprécié au printemps pour ses cerisiers et en automne lors du kôyô. Mais il serait dommage de sous-estimer la période hivernale, quand les arbres se parent de leurs parapluies de bois appelés yukitsuri destinés à protéger leurs branches du poids de la neige. Alors, choisissez votre saison et appréciez cette pause 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs