Le musée d’art Tokugawa à Nagoya   徳川美術館

Date de publication :
Le musée Tokugawa

Le musée Tokugawa

Le musée Tokugawa

Porte d'entrée du musée

À la découverte des daimyo

De passage à Nagoya, ne manquez pas de visiter le musée d'art Tokugawa, situé au nord-est de la ville. Vous y découvrirez d'authentiques pièces, des célèbres katanas aux kimonos et rouleaux de peintures anciens...

Le musée de la famille Tokugawa

Le musée d'art Tokugawa à Nagoya est une institution privée, située au sein du parc Tokugawaen. Il a ouvert ses portes en 1935, à l'endroit même où se trouvait jadis la villa de la famille d'Owari Tokugawa. Avec les musées d'art Ôkura et de Fujii-saiseikai yûrin-kan, il s'agit d'un établissement pionnier des musées privés.

Le musée d'art Tokugawa abrite la collection héréditaire de la branche Owari du clan Tokugawa qui dirigeait le domaine d'Owari dans ce qui est à présent la préfecture d'Aichi. La collection du musée est constituée de plus de 10 000 pièces, dont 9 trésors nationaux, 59 propriétés culturelles et 46 œuvres d'art importants.

Ces collections sont très variées et permettent de mieux appréhender l'art et l'artisanat japonais : des katanas, des armures, des costumes et masques nô, des meubles laqués, des céramiques chinoises et japonaises, des objets décorés pour le mariage, des vêtements, des outils pour la cérémonie du thé, des calligraphies, peintures, et bien d'autres. Dans le musée se trouvent également des objets appartenant à la famille de Tokugawa, de Hitotsubashi Tokugawa et de Hachisuka et des œuvres offertes par les familles riches de Nagoya (famille d'Okaya, d'Ôwaki, de Takamatsu, etc.). 

Le musée a naturellement pris le rôle d'une institution clé au Japon, mettant en lumière la culture et le style de vie des familles daimyô de l'époque d'Edo (1603-1868).


Des oeuvres d'arts majeures

Les trésors les plus précieux et les plus importants du musée sont sans aucun doute les trois rouleaux portatifs illustrés de l'époque de Heian (794 - 1185), représentant le Dit du Genji, datant des années 1130. Avec un autre rouleau du même ensemble à présent à l'abri au musée Gotoh (Tokyo), ce sont les plus anciennes représentations existantes de cette œuvre majeure de la littérature japonaise. Ils sont ainsi désignés "Trésors nationaux du Japon".

Cependant, les rouleaux sont extrêmement fragiles, et ne sont ainsi pas exposés en permanence au public, mais seulement quelques jours par an.

L'exposition permanente est présentée dans une belle reproduction historique des quartiers d'habitation du daimyô Owari, ce qui permet aux visiteurs de mieux comprendre l'utilisation des différents objets, par exemple dans le cadre d'une maison de thé ou d'un théâtre nô.

Le musée Tokugawa

Scène des rouleaux du Dit du Genji

Le thème de l'exposition permanente change régulièrement, et le musée organise également de nombreuses expositions temporaires, notamment dans la bibliothèque Hôsa attenante. Du 14 avril au 2 juin 2019, ce sont les épées des shoguns Tokugawa qui sont mises en avant, mais aussi les illustrations des mœurs et de la culture à la cour impériale, en honneur à l'accession au trône du nouvel empereur du Japon, Nahurito. Ce seront aussi, par exemple, des expositions sur les tissus et vêtements anciens, ou encore les instruments de musique classiques japonais qui seront présentées durant l'année.

Vous pouvez retrouver tout le programme des expositions 2019/2020 ici.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs