Le village d'Asuka   明日香村

Date de publication :
La pagode à 13 étages de Tanzan en automne, à Asuka

La pagode à 13 étages de Tanzan en automne, à Asuka

Le temple de Muroji est immergé dans la forêt, à Asuka

Le temple de Muroji est immergé dans la forêt, à Asuka

La tombe d'Ishibutai, dans le village d'Asuka

La tombe d'Ishibutai, dans le village d'Asuka

Le sanctuaire de Kashihara à Asuka, demeure du premier empereur Jimmu

Le sanctuaire de Kashihara à Asuka, demeure du premier empereur Jimmu

L'aube du Japon

Le village d'Asuka fut la première capitale connue du Japon mais est aujourd’hui bien oubliée. Elle réserve pourtant des découvertes qui méritent le détour.

À l’aube de l’histoire japonaise les premiers empereurs connus décidèrent que leur royaume avait besoin d’une capitale permanente, la région d’Asuka, près de Nara, au pied des montagnes, fut choisie et accueillit palais et temples. Elle donna son nom à la période Asuka (飛鳥時代) entre 538 et 710.

Vers 710, les empereurs quittèrent la ville pour Nara et l’histoire se détourna de la petite localité. 

Aujourd’hui, on y trouve un ensemble de temples et de sites archéologiques illustrant les premiers siècles de l’histoire japonaise. Le lieu se situe à 25 km à peine de Nara et peut constituer une excursion originale depuis ce point. 

Traces d'un passé oublié

Vous rencontrez sur votre chemin le temple shintô de Kashihara qui honore l’esprit du premier empereur du Japon, Jimmu, et dont les bâtiments faisaient autrefois partie du palais impérial de Kyoto

Ils furent donnés et transférés par l’empereur Meiji au XIXe siècle. Le temple se trouve dans une forêt classée qui mérite le détour pour la balade.

Juste à côté se trouve l’institut archéologique qui expose les résultats des fouilles et permet de découvrir des pièces rares de l’époque Asuka. D’autres sites de cette époque peuvent être visités, en particulier la tombe Ishibutai, un monument mégalithique qui servit de sépulture au grand seigneur Soga Umako. La construction ancienne et rude impressionne par son caractère massif et puissant.

Un peu plus loin le temple d’Asukadera passerait totalement inaperçu s’il n’avait la réputation d’être le plus ancien temple bouddhiste du Japon et de contenir la plus ancienne statue de bronze du Bouddha connue des spécialistes.

Lire aussi : La statuaire bouddhique

Temples de montagne

En s’éloignant du village d'Asuka, vous trouverez plusieurs grands temples bouddhistes pourvus de pagodes, dont celle à treize étages du temple Tanzan

Les temples Hasedera et Muroji, eux, sont de véritables bijoux placés dans l’écrin des montagnes d’Asuka. Ces enceintes sont particulièrement populaires au printemps et en automne du fait de la beauté du paysage qui les entoure.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs