Musée du Trésor National Kofukuji   国宝館

Date de publication :
Musée du trésor national de Kofukuji

Entrée du musée du trésor national de Kofukuji.

Musée du trésor national de Kofukuji

Asura tricéphale et doté de six bras

Démons et merveilles

Désir, colère, orgueil, vantardise, agressivité. Quelles âmes tourmentées grimacent derrière les murs du Musée du Trésor National Kofukuji ?

Terminé en 1959, le bâtiment s'élève dans l'enceinte du célèbre temple Kofukuji, lui même fiché à l'orée du vaste Nara koen. Il fut conçu pour abriter les « trésors nationaux » du lieu sacré. Le gouvernement japonais nomme ainsi les biens culturels dont la sauvegarde est essentielle du fait de leur valeur historique et artistique. Un butin d'esthète qui attend ici les visiteurs.

Huit statues, toutes de la taille d'un homme, crispent leurs bras bruns dans une étreinte immobile. Ce sont les asura, ou ashura en japonais, de la cosmogonie bouddhique. Ces démons dont le nom est parfois traduit par « titans » connurent le même destin de légende que leurs homologues grecs. Gouvernés par d'impures pulsions, ils se mesurèrent aux divinités supérieures , les deva. Les asura furent défaits et chassés du monde des dieux.

Une poignée d'entre eux sont sagement alignés dans la galerie. Tricéphales et dotés de six bras, la finesse de leurs traits fascine les connaisseurs depuis 734. Mais de nombreuses autres œuvres ajoutent à la richesse de l'endroit et l'exposition temporaire est renouvelée trois fois par an. Une beauté bouddhique à ne pas bouder.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs