Takigi Nô   薪能

Date de publication :
Festival Takigi Nô

La scène du festival Takigi Nô.

Des scènes aux flambeaux

Une nuit de mai à Nara. La respiration des flûtes et le pouls sourd des tambours donnent le tempo. Les torches arrosent les acteurs de lueurs mordorées. Le Takigi Nô sublime l'art du théâtre nô.

La représentation débute avec la tombée de la nuit et se poursuit sous le seul éclairage des flambeaux. Né en 869 dans le temple du Kofukuji où il se tient depuis chaque année, le festival célèbre l'arrivée du « takigi » le bois de chauffage sacré. Des pièces sont jouées durant deux nuits consécutives dans une atmosphère surnaturelle.

Il est important d'arriver avant le crépuscule pour être assis suffisamment proche de la scène. La représentation du vendredi soir est à préférer à celle du samedi pour son plus grand nombre de places disponibles. De quoi se réchauffer l'âme près des feux de la rampe.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs