Le temple Hasedera   長谷寺

Date de publication :
Temple Hasedera

Le temple Hasedera à Nara.

Hasedera

Le temple Hasedera pendant l'automne.

Pagode Hasedera

La pagode du temple Hasedera.

Un temple aux mille trésors

Le temple Hasedera, au sud de la ville de  Nara, est le principal temple du courant bouddhiste des Bizan.

Il vous faudra entreprendre une petite randonnée à travers les rues étroites d'un petit village rustique japonais et traverser la rivière Haze avant d’arriver au temple Hasedera. Construit en 686 sur un flanc de montagne, au milieu d’une forêt quelque peu sauvage, il a été dédié à l'empereur Tenmu (622 ou 631-686), qui souffrait alors d’une grave maladie. 

Voir : Le village d'Asuka

Brûlé et détruit maintes et maintes fois au fur et à mesure des années et des querelles entre seigneurs japonais, le temple Hasedera a été reconstruit plus de 10 fois. En 1538 y est ajouté une nouvelle statue de Kannon, la déesse de la compassion aux 11 visages : il est raconté qu’un moine aurait sculpté la statue de Kannon en trois jours, en 727. La statue d’aujourd’hui, haute de 9 mètres, a servi de modèle à toutes les autres représentations de Kannon, notamment pour la statue du temple Hasedera à Kamakura.

Le hall principal date, lui, de 1650 et n’a rien perdu de sa superbe : vous apprécierez la vue sur les montagnes qui vous entourent et sur la vallée en contrebas depuis sa grande véranda. Prenez ensuite, le majestueux escalier de bois couvert, appelé noborirô, qui s'étend sur 200 mètres et 399 marches.

La légende dit que gravir cet escalier permet de se débarrasser des 108 illusions responsables de la souffrance humaine. Ça ne coûte rien d’essayer ! L’escalier relie le fameux hall au Niomon, un autre trésor du temple Hasedera. 


Lire : Le temple Hôryûji

Nobobiro

L'escalier sacré de 200 mètres.

La porte Niomon est, comme son nom l’indique, gardée par les “nio”, deux statues effrayantes de Bouddha, situées à droite et à gauche de la porte, dont le but est d’éloigner démons et autres mauvais esprits. Les “nio” de Hasedera sont particulièrement représentatifs et ont été labellisés Propriétés Culturelles Importantes au Japon. Ne manquez pas non plus la pagode de 5 étages, construite en 1954, qui rend hommage à la période Showa (1926-1989).

Le temple Hasedera a toujours bénéficié d’une grande popularité du fait de son emplacement stratégique: il se trouve sur la route du pèlerinage qui conduit au sanctuaire Ise Jingu. Il est aussi devenu le huitième temple du pèlerinage Saigoku Kannon. Il mérite un détour au printemps, lorsque ses 200 pivoines arbustives originaire de Chine sont en pleine floraison ou quand la forêt environnante revêt les couleurs de l’automne. Au-delà de ces considérations esthétiques, ce sont aussi les deux périodes de l’année où vous pouvez toucher et embrasser la statue de Kannon, selon les préceptes de la religion bouddhiste, avec un moine pour vous guider tout du long. Ce privilège vous coûtera cependant 1 000 yen (8€).

Ainsi, le temple Hasadera se trouve être l'excursion parfaite pour faire un saut dans le Japon d'antan, apprécier le mélange de spiritualité et de nature et éviter les touristes de Kyoto !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs