Kairi, le train des gourmets

Date de publication :
Le train Kairi

Le train Kairi

Le train Kairi

Le train Kairi

Le train Kairi

Le train Kairi

Ne manquez pas ce voyage gastronomique au Japon

"L’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage en lui-même". Cette maxime de Robert Louis Stevenson pourrait être celle de la compagnie ferroviaire JR EAST, qui, avec son concept des "Joyful Train", fait du trajet en train un véritable plaisir des sens. Le dernier en date, Kairi, est en service depuis le 5 octobre 2019 et relie la ville de Niigata dans la préfecture du même nom à celle de Sakata dans la préfecture de Yamagata, en longeant la mer du Japon. 

Voyager dans un train d’exception 

Kairi signifie "village marin" et  évoque ainsi les petits villages de pêcheurs qui égrainent la côte de la mer du Japon. Le concept est d’offrir à bord une cuisine de saison sophistiquée. Un voyage gastronomique et touristique où l’on découvre le paysage tout en savourant des spécialités locales haut de gamme.

Le train, un hybride diesel composé de seulement quatre voitures pouvant accueillir 86 passagers, dessert, en principe,  dix gares (les arrêts sont susceptibles d’être modifiés). Ses couleurs, dans des dégradés de rouge et blanc, suggèrent le soleil couchant, qui enflamme les côtes de la mer du Japon, et le blanc de la neige, si abondante dans cette partie de l’archipel. 

Deux voitures seulement sont réservées aux passagers, l’une est composée de sièges inclinables et l’autre de compartiments pouvant accueillir quatre personnes. 

Une troisième est réservée à la vente de plats et produits uniquement conçus pour KAIRI ainsi qu’à l’organisation d’événements spéciaux. 

La quatrième fait wagon-restaurant.

Coucher de soleil sur la  côte de Sasagawa Nagare

Coucher de soleil sur la côte de Sasagawa Nagare

Essayez la gastronomie japonaise à bord 

Il s’agit d’une restauration haut de gamme puisque les repas sont  préparés par quatre grands restaurants des régions traversées.  

Pour la  préfecture de Niigata, réputée pour sa gastronomie raffinée, ce sont trois restaurants  japonais célèbres, Ikinariya, Nabechaya et Ichishime,  établis dans la région depuis la fin des  années 1840,  qui concoctent des plats spécialement pour les passagers de KAIRI. Ikinariya est un restaurant spécialisé dans la cuisine gastronomique japonaise kaiseki. Nabechaya, lui, propose une formule bento avec des produits locaux pour le déjeuner tandis que Ichishime est réputé pour ses plats d’anguilles. 

Une fois dans la région de Shonai (au nord de la préfecture de Yamagata) le non moins célèbre restaurant italien  Al Ché-cciano prend le relais en proposant une cuisine fusionnant les saveurs de l’Italie à celles du Japon.


Des paysages grandioses

Les différentes villes desservies ont toutes leurs propres attraits, malgré le confort du train KAIRA, il serait regrettable de ne faire aucune étape. 

La première gare est celle de Shibata, où les amateurs de châteaux ne manqueront pas de descendre pour visiter le château de Shibata, le seul château de la préfecture de Niigata qui possède des vestiges de l’époque Edo (1603-1868). Il a été désigné  comme propriété culturelle du Japon. 

Le sentier du Dewa Sanzan, dans la montagne de Yamagata

Le sentier du Dewa Sanzan, dans la montagne de Yamagata

La ligne longe la mer du Japon et notamment la magnifique côte sauvage de Sasagawa Nagare (descendre à la gare de Kuwagawa). En été, les moins frileux peuvent profiter de ses multiples plages et s’y baigner. 

Les plus frileux peuvent descendre à la gare d’Atsumi-Onsen et aller se tremper dans les sources chaudes de cette station thermale très pittoresque. 

Quant aux gourmands, ils seront ravis d’apprendre que la ville de Tsuruoka est classée comme ville gastronome créative par l’UNESCO. C’est aussi de Tsuruoka que l’on peut se rendre au Mont Haguro, l’un des trois monts sacrés du Dewa sanzan

Quant à la ville terminus, Sakata, elle fut le deuxième port du Japon durant l'époque d'Edo et a hérité d’un riche patrimoine architectural. 

En dehors de la ville, caché par une nature foisonnante, se trouve l’excellent musée en l’honneur du photographe japonais Domon Ken, créé par le célèbre architecte Taniguchi Yoshio.


A TRAIN D’EXCEPTION, CONDITIONS ET HORAIRES  EXCEPTIONNELS

Le train KAIRI ne circule pas tous les jours et les dates de circulation varient en fonction des mois de l’année.

Pour l’instant, il n’y a qu’un train à 10h12 au départ de Niigata (arrivée vers 13h à Sakata) et deux trains de Sakata à Niigata : départ à 15h12 et 16h11, arrivée vers 18h30. 

La ligne dessert (au départ de Niigata) les villes de Shibata, Nakajô, Sakamachi, Murakami, Kuwagawa, Atsumi-Onsen, Uzen-Oyama, Tsuruoka, Amarume et Sakata. 

Il est possible d’utiliser le JR East Pass (couvrant les régions de Nagano et Niigata) mais les réservations se font sous certaines conditions, une fois au Japon. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs