Goshiki, les 5 étangs du mont Bandai   五色沼

Date de publication :

Un des marais de Goshiki à l'automne.

Le plus grand des lacs de Goshiki

Un des marais de Goshiki

Goshiki-numa : une randonnée autour de lacs multicolores

À deux pas du mont Bandai se trouve un sentier naturel de randonnée autour des 5 lacs Goshiki. Long d’environ 3,6 km, il vous serpente entre plusieurs marais aux couleurs changeantes. Un régal pour les yeux.

Pour les amoureux de randonnée ou de balade dans la nature, le lac Goshiki est une petite perle à ne pas louper, du nom d’une zone comportant plusieurs étangs et que l’on peut traduire littéralement par “étang aux 5 couleurs”.

Ce sentier de randonnée naturel est situé à deux pas du mont Bandai, dans la préfecture de Fukushima. Long d’environ 3,6 km, il peut être emprunté par tous, puisqu’il ne présente pas de difficulté particulière. Aucun dénivelé ou passage compliqué, le sentier ne fait que serpenter à travers la nature.

À lire : Le mont Bandai

DES MARAIS MULTICOLORES

Goshiki-numa serpente entre divers marais dénommées Bishamon, Aka, Midoro, Benten et Ao. Mais il ne s’agit pas de simples marais où l’on peut observer poissons et oiseaux sauvages. Ces 5 marais sont célèbres, car ils possèdent chacun une couleur différente comme le bleu cobalt, le vert émeraude et parfois même le rouge.

Alors, rien ne vous certifie que vous allez, lors de votre promenade, tomber sur ces différences chromatiques à coup sûr. En effet, ces changements de couleur sont dûs à la température de l’eau, le temps, l’angle de vue, et la saison. Et, fait qui ne change pas : à la composition du liment, qui résulte de l’éruption du mont Bandai, tout proche, en 1888. Lors de l’éruption, une partie du volcan s’affaissa, détruisant des villages et créant des lacs tout autour de son cratère.

Beaucoup de facteurs, donc. Le point positif est qu’en le visitant à diverses périodes de l’année, vous aurez en permanence l’impression de découvrir un nouvel endroit. C’est au lac Bishamon que débute la balade, le plus connu et fréquenté des lacs, pour se finir au lac Ao.

UN SECTEUR PROTÉGÉ

Quelques précautions toutefois avant de vous lancer dans cette randonnée. La zone étant particulièrement humide, il y a souvent de nombreux moustiques, notamment en été. N’oubliez donc pas de vous protéger de ces insectes piqueurs ! Enfin, la zone de randonnée fait l’objet d’une protection spéciale. Il est interdit de se promener en dehors du chemin de randonnée, d’y faire du vélo ou encore d’y cueillir des plantes ou d’y ramasser des animaux. Les feux de camp y sont également interdit. Cela permet à la zone de rester préservée et de ne pas trop souffrir de la présence des touristes.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs