Ogi   小木 

Date de publication :

La côte près d'Ogi, île Sado

Sankakuya,Shukunegi , Sado

Sankakuya,Shukunegi , Sado

Le village ancien de Shukunegi, près d'Ogi.Sadogashima

Le village ancien de Shukunegi, près d'Ogi, Sadogashima

De port incontournable à ville paisible

Ogi, qui fut un port très animé aux XVIIe et XVIIIe siècles, est de nos jours une petite ville paisible au sud-ouest de l’île de Sado (Sadogashima), au large de la préfecture de Niigata. Elle réserve cependant de jolies surprises.

Chaque année vers la mi-août, Ogi s’anime joyeusement grâce au festival "Earth Celebration", dédié aux arts et à la musique. Pendant trois jours, le célèbre groupe de taiko (tambours japonais) Kodô, se produit sur scène et organise divers événements. Les visiteurs affluent du monde entier et les alentours d’Ogi ressemblent à un immense terrain de camping !

Un passé prospère

Aujourd’hui bourgade endormie, Ogi fut une ville prospère  au début du XVIIe siècle quand  la production d'or sur l’île de Sado connut son apogée. À la fin du XVIIe, l'ouverture de la route maritime de l'Ouest (nishimawari), permit aux ports situés sur l’île de Sado, notamment à celui d'Ogi, de retrouver une activité importante en devenant des escales incontournables pour les bateaux qui transportaient des marchandises entre les régions du Kansai et celles du nord, notamment l'île de Hokkaido. Ogi connut alors une activité fébrile et comprenait une population importante. À partir du XIXe siècle, les mines d’or se tarissant, Ogi, tout comme le reste de l’île, perdit de son dynamisme et redevint un petit port tranquille.

Shukunegi, un village préservé

À 4 kilomètres à l’ouest d’Ogi, le petit port de Shukunegi, désigné "Zone de préservation nationale importante pour les bâtiments et l’architecture traditionnels" témoigne de ce riche passé. C’est là qu’aux XVIIe et XVIIIe siècles vivaient et travaillaient des constructeurs de bateaux. Aujourd’hui, il fait bon se promener le long de son petit canal et à travers ses allées très étroites bordées de plus d’une centaine de maisons en bois construites il y a plus de 200 ans avec des planches de bateaux. Certaines de ses maisons sont encore habitées tandis que trois d’entre elles sont ouvertes au public. La résidence Seikuro, ayant appartenu à un riche agent maritime, la résidence Kanekoya et Sankakuya, l’emblématique maison de bois en forme de triangle. Derrière le village, Benzaiten, la déesse des arts et de la mer, est abritée dans  le temple Shokoji, qui daterait de 1349.

Lire : Le village d'Iide à Yamagata

Le musée populaire d’Ogi (Sadokoku Ogi folk Museum) est abrité à Shukunegi dans le bâtiment d’une ancienne école primaire des années 1920 au charme rétro. On y trouve une collection de plus de 30 000 outils et ustensiles servant à la pêche ou à la construction de bateaux ainsi que des objets de la vie quotidienne ayant appartenu aux habitants de Sado. Juste à côté, à l’extérieur du Musée du bateau sengoku, est exposé une réplique d’un sengokukubune, bateau typique construit sur l'île de Sado.

Une côte magnifique

Enfin, Ogi est célèbre pour sa magnifique côte éponyme qui s’étend entre Shiroyamadai (à Ogi) et Mikoiwa à Sawasaki. Le port d’Ogi propose des petits tours en tarai-bune, d’anciens  petits bateaux en bois de forme ovale spécifiques à Sadogashima, pour visiter la presqu’île.

Voir : Yajima et Kyojima

Le temple Shokoji, Shukunegi

Le temple Shokoji, Shukunegi

Le village ancien de Shukunegi, près d'Ogi, Sadogashima

Le village ancien de Shukunegi, près d'Ogi, Sadogashima

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs