La vallée de Oku-Aizu   奥会津

Date de publication :
 Tanada dans la région de Kubota

Tanada dans la région de Kubota

Le temple Enzoji

Le temple Enzoji

La communauté Oshi à Kaneyama

La communauté Oshi à Kaneyama

Nakagawa dans la ville de Kaneyama

Nakagawa dans la ville de Kaneyama

Le Japon rural du nord-est japonais à Fukushima

Okuaizu est situé au sud-ouest de la préfecture de Fukushima, à la frontière de celles de Niigata, Gunma et Tochigi. Il s'agit en réalité d'un nom donné à un ensemble de sept villages : Yanaizu, Mishima, Kaneyama, Showa, Tadami et Minami-Aizu et Hinoemata qui s'étendent dans les vallées des rivières Tadami et Ina.

Prenant sa source au Mont Arakai, la rivière Ina serpente dans la partie ouest de la préfecture de Fukushima. Au fil des siècles, de nombreuses personnes se sont installées aux bords de la rivière et des villages et villes se sont crées. La région isolée de Okuaizu est entourée de montagnes et offre un paysage magnifique composé de lacs et de belles vallées.

Pour visiter la région d’Okuaizu, il est conseillé de prendre la ligne Tadami, un train rural qui traverse une campagne sereine et isolée. La ligne JR Tadami est très célèbre pour ses superbes paysages qu'elle traverse et qu'il est possible d'admirer par les fenêtre. Son parcours est d'environ 135 kilomètres dans la campagne japonaise, de la gare d'Aizu-Wakamatsu à la gare de Koide, dans la préfecture de Niigata.

Afin de promouvoir cette région riche de cultures et de traditions, les autorités locales ont créé ce qui est aujourd'hui appelé "la région de Oku-Aizu". Elle comprend les villes de Yanaizu, Mishima, Kaneyama, Showa, Tadami, Minami Aizu et le village de Hinoemata.

Yanaizu

La ville de Yanaizu a une histoire qui remonte à plus de 1200 ans. Elle a prospéré au fil des siècles autour du temple Fukuman Kokuzo Bosatsu EnzojiConstruit sur le flanc d'une falaise, le temple Enzoji a été fondé par Tokuitsu Daishi en 807. À noter, la structure actuelle en bois a été reconstruite en 1830. Malgré ces rénovations, le temple a su conserver son âme. Elle porte les traces des événements historiques ayant eu lieu dans son enceinte tels que les dommages causés lors des combats de samouraïs du 19ème siècle.

Ce temple est célèbre pour le festival "Nanokado Hadaka Mairi" organisé depuis plus de 1000 ans. Les 7 janvier, des hommes en pagnes courent vers le hall principal d’Enzoji où ils se font concurrence pour monter à une corde suspendue au plafond. La légende dit que ceux l'escaladant, peuvent espérer une année prospère !

À environ 20 minutes du centre de Yanaizu, ne manquez pas les magnifiques rizières en terrasse dans la région de Kubota.

Mishima

En 2017, Mishima a été sélectionné comme l'un des plus beaux villages du Japon. Mais l'attraction principale de la ville de Mishima est la vue spectaculaire du pont Daiichi sur la rivière Tadami et les trains qui la traversent.

Mishima est une ville reconnue pour ses techniques artisanales autour de la création de produits tissés. Des recherches archéologiques ont fourni la preuve que des objets fabriqués à la main, semblables à ceux utilisés de nos jours, y existaient déjà à l'époque Jomon (de 14 000 à 300 av. JC).

 Pont sur la rivière Daiichi Tadami

Pont sur la rivière Daiichi Tadami

 Pont sur la rivière Daiichi Tadami

Pont sur la rivière Daiichi Tadami

 Pont sur la rivière Daiichi Tadami

Pont sur la rivière Daiichi Tadami

Kaneyama

Kaneyama est entourée de montagnes verdoyantes et abrite sept sources naturelles, faisant d'elle une station thermale reconnue dans la région. C'est également ici que vous pouvez trouver une des rares sources d'eaux gazeuses naturelles du Japon, appelée "eau gazeuse naturelle d'Oshio".

Kaneyama n'a pas de centre ville, mais est composée d'un ensemble de petits villages préservés et disséminés le long de la rivière Tadami comme Oshi ou Nakagawa. 

Showa

Le petit village de Showa est gardien d'une technique de tissage ancienne appelée "Karamushi" et le seul village produisant le matériel destiné à cet art, le Choma ramie. Les caractéristiques du textile Karamushi sont la perméabilité et la légèreté des vêtements tissés avec.

Pour en savoir plus sur le processus de tissage du Karamushi et voir la transformation de la ramie d'une plante à un tissu, vous pouvez vous rendre au mois de juillet au "Karamushi Weaving Festival" ou tout au long de l'année au "Karamushi Kogei Museum" et même participer à des ateliers.

Tadami

La ville de Tadami est entourée de montagnes d’environ 1 000 mètres d'altitudes, comme Aizu Asahidake et Asakuradake, et est bordée d’un fantastique environnement naturel, inscrit au patrimoine naturel de l'UNESCO en 2014.

Tadami est célèbre localement pour son festival de neige, le "Tadami Furusato Snow Festival" où d'immenses sculptures et répliques de monuments sont créées dans la neige abondante qui y tombe en hiver.

Tadami Furusato Snow Festival

Tadami Furusato Snow Festival

Vous y trouverez aussi le barrage de Tagokura, l’un des plus grands barrages hydroélectriques du Japon, à partir duquel il est possible de faire des tours de bateau pour admirer la beauté naturelle de la région.

Minami-Aizu

Dans un paysage idyllique du Japon rural, paisible et traditionnel, découvrez  "Maezawamagariya". Ce quartier historique préservé fondé à la fin du 16ème siècle abrite de nombreuses maisons traditionnelles en bois et toit de chaume. Ce qui différencie Maezawamagariya d'autres villages traditionnels japonais sont les "Magariya", des maisons en forme de L divisées en deux parties : l'une pour les animaux domestiques et l'autre pour l'Homme.

Vous pouvez aussi y profiter des plaisirs de la neige ! Ski, snowboard, excursions pour admirer les paysages glacés en haut des montagnes... découvrez-y l'hiver japonais.

Maezawafurusato Park

Maezawafurusato Park à Minami-Aizu

Les maisons traditionnelles de type Magariya à Minami-Aizu

Les maisons traditionnelles de type Magariya à Minami-Aizu

Maezawamagariya à Minami-Aizu

Maezawamagariya à Minami-Aizu

Le village Hinoemata

Tout au sud de la préfecture de Fukushima, Hinoemata est un village de montagne situé dans le parc naturel de Oze.

Depuis l’époque Edo (1603-1868), l'art du Hinoemata Kabuki y est transmis de générations en générations. Vous pourrez y découvrir cet art traditionnel du théâtre préservé grâce à la persévérance des villageois. En effet, les personnes qui y produisent des pièces de Kabuki et les artistes sur scène sont tous des agriculteurs et des habitants ordinaires du village.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs