Le musée Ken Domon   土門拳記念館

Date de publication :
Musée de la photographie Ken Domon

Musée de la photographie Ken Domon

Le seul musée consacré à un seul photographe

Le musée de photographie Ken Domon, situé à Sakata dans la préfecture de Yamagata, est le seul musée du Japon entièrement consacré à un seul photographe.

 Ken Domon

Ken Domon

Le musée photographique Ken Domon

Le musée photographique Ken Domon

Vue depuis le musée Ken Domon

Vue depuis le musée Ken Domon

Suite à sa nomination en 1974 au titre de premier citoyen d'honneur de Sakata, dans la préfecture de Yamagata, le photographe Ken Domon donna l'intégralité de sa collection d’œuvres à sa ville natale. La municipalité décida alors de construire un musée consacré au photographe, apparemment le seul musée photographique au monde inauguré pour un seul artiste.

Un photographe prolifique

Ken Domon (1909-1990) est l’un des photographes japonais du XXe siècle les plus connus. Il s’est distingué comme photojournaliste, notamment pour ses clichés de l'après-guerre et des victimes de la bombe atomique à Hiroshima. Résolument réaliste, il refusait tout artifice et toute pose. Il a tout aussi bien photographié des célébrités que des gens de la rue et ses reportages photographiques avaient pour but de décrire ou parfois dénoncer la réalité sociale. Son œuvre est un témoignage précieux des années de l’ère Showa (1926 -1989). Mais Ken Domon est également célèbre pour ses photos de la culture traditionnelle et de l’art japonais, notamment ses clichés des temples et sculptures bouddhiques.

Quand art rime avec nature

Le Musée Photographique Ken Domon a été construit dans le parc d’Iimoriyama, à 4 kilomètres au sud-ouest du centre de la ville, en pleine nature. La conception du musée a été confiée à l’architecte japonais Yoshio Taniguchi. Le bâtiment moderne en béton gris clair et aux larges baies vitrées semble être délicatement posé au milieu de la nature. Adossé à une colline et au bord d’un lac, il offre des vues sur les rizières lointaines qui s'étendent vers le mont Chokai, souvent comparé au mont Fuji.

Dans de grandes salles au style contemporain et épuré, dont les fenêtres donnent sur la nature toute proche, sont exposés les 70 000 tirages donnés par le photographe. Les projets photographiques de sa vie tels "Le Pèlerinage des temples anciens", "Le Muroji", "Hiroshima", "Les enfants de Chikuho", "Marionnettes Bunraku" et "Visages" sont présentés au public à intervalles réguliers.

On y trouve également des œuvres des lauréats du prix Domon Ken Bunka-shô, attribué à un(e) photographe par la ville de Sakata, ainsi que des oeuvres du prix Ken Domon. Créé en 1981 par le groupe de presse The Mainichi Newspapers Co., Ltd, le prix Ken Domon est l'un des plus prestigieux prix de photographie au Japon. Il est décerné annuellement à un(e) photographe renommé(e), pour une oeuvre de photographie documentaire.

L'amitié au service de l'art

Des artistes amis du photographe ont également fait don d’œuvres personnelles. C’est ainsi que les visiteurs peuvent admirer dans la cour une sculpture et des bancs offerts par le sculpteur Isamu Noguchi ou encore la plaque commémorative apposée à l'entrée du musée, réalisée par Yusaku Kamekura, illustrateur et designer. Hiroshi Teshigahara, Ie grand maître de l'école d'art floral Sôgetsu, a quant à lui réalisé l'aménagement des jardins, tout en harmonie avec la nature environnante.

À découvrir : Kyotographie

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs