Le village de Kitashiobara   北塩原村

Date de publication :
bandai

Vu sur le Mont Bandai en automne

Gran deco snow

La station Gran Deco snow Resort

Akimoto

Lever de soleil sur le lac Akimoto

Un village entre lacs et montagnes

À 300 kilomètres au nord de Tokyo, le village de Kitashiobara est niché au creux des montagnes. Il est le point de départ idéal pour découvrir des sites naturels exceptionnels et méconnus des touristes...

Au cœur des montagnes

Avec un peu moins de 3 000 habitants, le village de Kitashiobara est implanté à l’extrême nord de la région d'Aizu. Il est en fait formé de trois anciens villages, Kitayama, Ōshio et Hibara, qui ont fusionnés en 1954. Pour l'occasion, les trois noms ont alors été combinés pour créer le mot-valise "Kitashiobara", nouveau nom du village. Ce dernier est niché entre les monts Bandai, Azuma, et NishiAzuma. Au pied des montagnes, entourant le village, se trouvent aussi trois grands lacs : Akimoto, Onogawa et Hibara. Ce dernier a été créé lors de la grande éruption du mont Bandai (1 816 mètres) en 1888. Au sud-ouest du village, le bel étang Oguni est classé monument naturel national par l’État.

Le village, situé dans le nord de l'île d'Honshu, au cœur des terres, est soumis à un climat froid et passe une bonne partie de l'année sous la neige. Il est cependant agréable à visiter en toute saison, notamment en automne car les montagnes environnantes sont couvertes d'érables.

Voir aussi : Koyo, l'automne en rouge et or

Les activités du village

Le village en lui-même présente assez peu de points d'intérêts. Néanmoins, deux musées notables peuvent être visités si vous êtes de passage : le Musée d'Art de Morahashi, et le Musée de l'éruption du mont Bandai. Le premier, fondé en 1997, est très surprenant : en effet, il abrite une belle collection d’œuvres du peintre espagnol surréaliste Salvador Dali. De quoi étonner pour ce petit musée privé, implanté dans un petit village en pleine campagne japonaise ! Des œuvres de maitres tels que Renoir, Picasso, Matisse ou encore Van Gogh sont également exposées. Vous pouvez admirer cette belle collection pour 950 yens (environ 7€20). Attention cependant, le musée est fermé durant l'hiver.

Quand au Musée de l'éruption du mont Bandai, il retrace l'histoire de l'éruption de 1888. Pour 600 yens l'entrée (4€50) il propose, de façon didactique, d'en apprendre plus sur les séismes, ainsi que sur les effets de l'éruption sur la flore locale.

Enfin, Kitashiobara est idéal pour les passionnés de sport d'hiver. La station de ski Gran Deco Snow, située à 1 000 mètres d'altitude sur le mont Nishi-Daiten, accueille skieurs et snowbordistes au nord du village. Elle profite de belles chutes de neige, qui permettent de skier du mois de décembre jusqu'à début mai.

À lire : Le ski au Japon

Morahashi

Le Musée d'art Morahashi

Mt. Bandai Museum

Le musée mémorial de l'éruption du Mt. Bandai

Gran deco snow

La station Gran Deco snow Resort

De splendides sites naturels

La belle région d'Aizu abrite montagnes et lacs qui proposent des paysages et des panoramas magnifiques. Ils sont le cadre parfait pour des promenades et randonnées, enneigées ou ensoleillées. En visite à Kitashiobara, vous pourrez rayonner facilement pour découvrir les plus beaux sites naturels, à commencer par le lac Hibara. Créé par les débris d'avalanche résultant de l'éruption du mont Bandai, ce lac a inondé à l'époque le village d'Hibara, dont les restes sont toujours immergés au fond de l'eau. Ses rives sont très agréables à parcourir à pied ou en voiture, pour découvrir de beaux points de vue. L'été, vous pouvez y camper et même y pêcher, ou emprunter un petit pédalo. En hiver, il est possible de s'essayer à la pêche à travers la glace.

Dans le même esprit, les lacs Onogawa et Akimoto sont également très pittoresques. Le lac Akimoto est particulièrement conseillé en automne, pour y admirer les reflets des érables devenus rouges. Il est aussi très apprécié des photographes pour ses somptueux levers de soleil.

Les montagnes environnantes, très conseillées pour le ski, sont également magnifiques en été et en automne. Le mont Bandai, très connu et respecté, fait partie des 100 montagnes célèbres du Japon. Sur sa face sud-ouest, le temple Enishi est une bonne étape de visite. Nous vous conseillons d'emprunter une route très prisée, la Bandaisan Gold Line, qui mène au pied du mont et offre des vues exceptionnelles durant l'automne.

À découvrir : La montagne au Japon

Pour compléter votre visite de la région, la cascade d'Onogawa Fudotaki, au sud du lac Hibara, est particulièrement impressionnante avec sa chute d'eau sur plus de 25 mètres de haut.

Hibara

Le lac Hibara en hiver

Onogawa

Le lac Onogawa sous la brume matinale

Akimoto

Lever de soleil sur le lac Akimoto

bandai

Le Mont Bandai en été

bandai

Vu sur le Mont Bandai en automne

Fudotaki falls

La cascade de Fudotaki

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs