L'automne à Nikko   日光の紅葉

Date de publication :
Les feuilles rougeoyantes de l'automne au bord du lac Chuzenji, à Nikko.

Les feuilles rougeoyantes de l'automne au bord du lac Chuzenji, à Nikko.

Les feuilles rougeoyantes de l'automne dans les gorges de Ryûzu, à Nikko.

Les feuilles rougeoyantes de l'automne dans les gorges de Ryûzu, à Nikko.

L'automne à Nikko

L'automne à Nikko

Couleurs de saison

L'épaisse forêt qui entoure le complexe de Nikko se prête à merveille à la contemplation des feuilles d'automne... à condition de savoir y trouver le calme.

Le lac Chuzenji, à proximité de Nikko

Le lac Chuzenji, à proximité de Nikko

Entre le mont Nantai, les abords du lac Chuzenji et les rives boisées de la rivière Daiyagawa, les amateurs de kôyô vous diront qu’il y a plus beau à Nikko que le complexe de temples et le mausolée Tokugawa : cette nature souveraine dont les feuilles d’automne rougissent et brunissent de la mi à la fin octobre.

Mais attention : Nikko est un site excessivement touristique, et il peut être difficile de s’émouvoir des couleurs d’automne au milieu de centaines de visiteurs… Le conseil de Guide Japon : ne vous attardez pas au lac Chûzenji et hâtez-vous vers les sommets qui l’entourent. Le mont Hangetsuyama par exemple, formidable point d’observation (et de prise de vue), et, face à lui, les cascades de Ryûzu, moins fréquentées que la très célèbre chute de Kegon. 

À condition d’être randonneur, on atteint rapidement depuis le Chûzenji les gorges de Ryuô (3 km), qui débouchent bientôt sur les eaux plus sereines de la rivière Kinugawa. Les stations thermales Kinugawa Onsen et Kawaji Onsen sont l’occasion – inoubliable – de profiter des feuilles or et écarlates le corps plongé dans une source chaude.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs