Nakagawa Koisago   那珂川町小砂

Date de publication :
Le musée Bato Hiroshige_à Nakagawa, Tochigi

Le musée Bato Hiroshige_à Nakagawa, Tochigi

Rizière

La campagne cultivée

Nakagawa Koisago, qui a été désigné comme l’un des plus beaux villages du Japon, est situé au nord de la préfecture de Tochigi, dans le district de Nasu. Perdu dans la campagne, il fait partie de Nakagawa-machi, bourgade bucolique qui réserve bien des surprises culturelles.

À quelques heures en train de Tokyo, vous pourrez profiter de la campagne japonaise tout en vous cultivant. 

Nakagawa-machi 

Le bourg de Nakagawa-machi est situé au bord de la rivière du même nom (kawa ou gawa signifie "rivière" en japonais) célèbre pour la pêche au ayu, petit poisson d’eau douce au goût légèrement sucré répondant au nom scientifique de Plecoglossus altivelis. De juin à octobre, les amateurs de pêche viennent attraper les ayu à main nue et peuvent les déguster sur place en les faisant griller dans les restaurants installés près de la rivière. 

Dans un décor de rizières et de forêts, surgit soudain un magnifique bâtiment moderne enveloppé de treillis qui se fond dans la campagne environnante : le musée Nakagawa-machi Bato Hiroshige Museum of Art  conçu par l’architecte Kengo Kuma. On retrouve là la marque de fabrique du célèbre architecte : harmonie entre les bâtiments et la nature, prédominance du bois et des matériaux locaux et traditionnels. Ce musée principalement consacré au peintre d’ukiyo-e Utagawa Hiroshige a été fondé en 2000 grâce à la donation de la collection de M. Fujio Aoki, un homme d’affaires de la préfecture de Tochigi.

À lire : Où voir les oeuvres de Kengo Kuma

Albums de la série "La famille souris" d'imamura Kazuo

Albums de la série "La famille souris" d'imamura Kazuo

Nakagawa Koisago 

À Nakagawa Koisago, ce sont les livres d’images qui sont à l’honneur. En haut d’une colline verdoyante, le musée Iwamura Kazuo Ehon-no-Oka Art Museum a été créé en 1998 par M. Iwamura Kazuo lui-même. L’auteur-illustrateur de livres pour enfants, connu en France pour sa série d'albums « La Famille Souris », y a réuni ses oeuvres dont les histoires ont été grandement inspirées par la nature et les villages alentour. Ici aussi, nature et art fusionnent et les visiteurs, du haut de la colline surnommée « la colline des livres d’images », peuvent admirer la rivière et le bourg de Nakagawa-machi.

Le village de Nakagawa Koisago, dont les paysages de rizières et une étroite bande de sable au bord de la rivière lui ont valu de faire partie des plus beaux villages du Japon, abrite également une forêt parsemée d’une dizaine de sculptures, faisant décidément de ce petit coin de campagne japonaise un endroit à part.

One more

Fondé en 2001, le bien nommé « One more museum » a investi les bâtiments d’une ancienne école datant de 1913. Dans une ambiance délicieusement rétro, ce musée d’art alternatif abrite un espace d’exposition qui accueille trois fois par an des oeuvres d’artistes handicapés.

Voir aussi : Dormir dans une école

Une région avec un longue tradition artistique

Si les musées précédemment cités datent de l’époque contemporaine, la zone de Koisago, riche en argile, est célèbre depuis le milieu du XIXe siècle pour ses poteries nommées Koisago-yaki. Plusieurs galeries se trouvent dans les environs et la boutique de céramiques Fujita propose des ateliers de poterie.


Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs