Le parc floral d’Ashikaga   あしかがフラワーパーク

Date de publication :
parc-floral-ashikaga-glycine

Egalement appelée fleur de Fuji, la glycine est un arbre-fleur très apprécié au Japon.

grappes glycines

Grappes de glycines mauves.

Glycines blanches violettes

Il existe des glycines blanches et violettes.

azalées parc ashikaga

Au printemps, les azalées fleurissent au parc Ashikaga.

Parc floral d'Ashikaga

Glycines et azalées au printemps au Parc floral d'Ashikaga.

parc ashikaga

Pont de glycines au parc floral d'Ashikaga.

arbre glycine

Au mois de mai, après la magnifique saison des cerisiers, c’est au tour de la glycine de fleurir.

Au paradis de la glycine

Egalement appelée fleur de Fuji, la glycine est un arbre-fleur très apprécié au Japon pour ses larges grappes de fleurs colorées qui fleurissent au printemps. De nombreux arbres sont protégés et célébrés dans le pays, et les Japonais n’hésitent pas à se déplacer pour admirer leurs cascades de fleurs violettes, roses ou blanches. S’il est difficile d’en admirer au centre même de Tokyo, il est possible de se rendre au parc Ashikaga, l’un des plus beaux parcs floraux de la région, qui en compte plusieurs dizaines.

Rideau de glycines au parc floral d'Ashikaga

Rideau de glycines au parc floral d'Ashikaga

La glycine-reine

Situé à moins de 2 heures du centre de Tokyo, le parc floral d’Ashikaga est une belle occasion de s’éloigner de la ville : attention néanmoins, si vous vous y rendez au printemps pour admirer la floraison des glycines, vous ne serez sûrement pas les seuls à avoir eu cette idée ! Il y a de fortes chances que les touristes japonais et chinois s’y dirigent en même temps que vous. En effet, au mois de mai, après la magnifique saison des cerisiers, c’est au tour de la glycine de fleurir. Pour être sûr de se rendre au parc au bon moment de la floraison, des photos sont mises à jour régulièrement sur le site internet du parc.

Lire : Le Fuji matsuri au Kameido Tenjin

Pour le plus grand bonheur des amoureux des fleurs, les variétés de glycines fleurissent tour à tour au mois d’avril et de mai : d’abord les blanches, puis les rose pâle, puis les violettes et enfin les jaunes. Ainsi, il est possible d’admirer la floraison plusieurs semaines d’affilée ! Les glycines sont mises en valeurs comme l’attraction principale du parc : ponts de glycines roses, plafonds violets qui courent sur des dizaines de mètres carrés, demi-sphères ensevelies sous les fleurs, on peut y observer les gerbes de fleurs sous toutes leurs coutures. C’est également un endroit-clé pour les adeptes des photos thématiques : l’une des grandes activités dans le parc d’Ashikaga est de déguster une glace couleur glycine, tout en contemplant les arbres mauves en fleurs.

Un jardin comme une œuvre d’art

Le fait que les jardiniers sont des artistes n’aura jamais été aussi vrai que dans ce vaste jardin. L’art d’agencer les fleurs et de les admirer fait partie intégrante de la culture japonaise, en témoignent les nombreux parcs et jardins du pays. En effet, le parc floral d’Ashikaga n’est pas qu’un parc à glycines : autour des arbres méthodiquement agencés, des milliers d’autres fleurs bourgeonnent, enveloppant les glycines d’un incroyable écrin multicolore. Entre azalées, pétunias, œillets et autres fleurs-princesses, difficile d’imaginer encore plus de fleurs concentrées en un seul endroit. Si l’agencement des fleurs peut paraître un peu artificiel, cet aspect est rapidement oublié devant le travail que l’entretien d’un tel jardin requiert.

Lire aussi : Le jardin de Kawachi

Une histoire de saisons

Comme d’autres jardins au Japon, le parc d’Ashikaga est pensé de telle manière qu’il dévoile des atouts différents à chaque saison : après la floraison des glycines, ce sont alors les nénuphars qui montrent leur nez, puis les plantes tropicales. Ainsi, de saison en saison, le jardin change de visage et de couleurs. Au jardin d’Ashikaga, on ne compte pas quatre, mais huit "saisons florales" ! En effet, son évolution va au rythme des changements de couleurs. Ainsi, le parc propose d’admirer "le festival de fleurs du printemps" avec les tulipes en mars-avril, puis le "conte de la glycine" en mai, le "jardin arc-en-ciel" avec la floraison des roses et des clématites les mois suivants… et ainsi de suite jusqu’à l’hiver.

À découvrir : Le jardin de Claude Monet à Kitagawa

Détail de fleurs de glycines

Détail de fleurs de glycines

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs