Randonner à Nikko   日光のハイキングコース

Date de publication :
Le mont Nikko Shirane

Le mont Nikko Shirane

Temple Futara-san

Temple Futara-san

Nikko nickel !

Nikko est la destination idéale et privilégiée pour les Tokyoïtes qui veulent se faire un week-end nature. En plus d’être facile d’accès, il y a de célèbres sites historiques au coeur de l’immense parc national, abritant même d’impressionnants volcans.

Les lieux d’hébergements sont nombreux, de grande qualité avec souvent des onsen pour faire de votre séjour un pur moment de bonheur.

Le mont Nikko Shirane

Autant vous l’annoncer tout de suite, vous êtes sur un volcan actif ! Une montagne brûlante de 2 578 mètres de haut, situé à la limite des préfectures de Gunma et de Tochigi. Pour commencer votre balade, prenez un téléphérique qui vous fera gagner 2 000 mètres d’un coup, jusqu’à Maruyama Kôgen, le point de départ des chemins de randonnée. Pas de panique, la première étape est accessible facilement pour une balade de 45 minutes même sans équipement particulier. Si vous voulez corser l’affaire, enfilez vos bonnes chaussures de montagne, le sac à dos sanglé et ce sera 5 à 6 heures de marche (aller/retour) pour grimper le mont Shirane. Évidemment c’est plus sportif, mais tout en haut, la magnifique vue panoramique vous fera oublier vos difficultés, le volcan Shirane à vos pieds, Maruyama, le lac Chuzenji et même le mont Fuji au loin par temps clair.

À lire : 5 vues sur le Mont Fuji

N’oubliez pas de faire votre visite votive au temple Futara-san, où réside le kami de ce mont sacré, situé tout près de la station téléphérique. Pour redonner vie à vos pieds endoloris par une longue marche, un ashiyu, c’est à dire un bain de pied dans une source chaude, est à votre disposition. Déjà, ça va mieux !

Lac Yunoko

Lac Yunoko

Le lac Yunoko

Le lac Yunoko est niché au creux des montagnes, comme une perle que l’on découvre par surprise, il s’offre à vous par enchantement. En une heure et 3 kilomètres vous pouvez en faire le tour grâce à un chemin aménagé très agréable et facile car tout plat. En été, la fraicheur vivifiante du lac fait un bien fou et en automne ce seront les magnifiques couleurs rougeoyantes et d’or du kôyô qui ravissent.

Les amateurs de pêche à la truite connaissent bien le coin et ils sont nombreux à venir la taquiner dans les eaux limpides de ce beau lac.

Pour aller plus loin : L'automne à Nikko

Senjôgahara

Changement d’ambiance avec une balade au milieu d’un marais de 400 hectares sur un haut-plateau à 1 400 mètres d’altitude. Un chemin de bois serpente au milieu des eaux calmes, des plantes alpines. Les 5 kilomètres de randonnée peuvent se faire en moins de 3 heures.

À découvrir : Le parc Oze et son marais


Cet espace fait suite au lac Yunoko, en longeant la rivière Yukawa par un sympathique chemin dans la forêt, duquel vous apprécierez de jolies cascades, dont Yudaki qui chute sur 70 mètres de hauteur pour 110 mètres de largeur. Très rafraichissant en été et tellement beau, comme un tableau naturel que l’on peut contempler jusqu’à plus soif !


Profitez de notre activité :
Une journée de découverte à Nikko

Cascade Yudaki

Cascade Yudaki

Le lac Chuzenji

Ce grand lac mesurant 25 kilomètres de long, tout près de Nikko, a été créé suite à l’éruption du mont Nantai il y a 20 000 ans, le dominant de toute sa puissance côté nord. Au sud du lac Chuzenji, la nature est restée à l’état sauvage, même si des chemins sillonnent les bords du lac et offrent justement de belles balades avec la vue sur le grand volcan. Le mieux reste de randonner au pied du mont Nantai en pleine forêt, de Chuzenji onsen jusqu’à Senjugahama, les 13 kilomètres peuvent s’avaler en un peu moins de 5 heures de bonne marche.

Voir aussi : Le lac Chuzenji

Le mont Nantai dominant le lac Chuzenji

Le mont Nantai dominant le lac Chuzenji

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs