Découvrir Shirakawa   白河市

Date de publication :

La maison de thé au coeur du parc Nanko

Le parc Nanko

La fabrique de saké à l'arrêt

Charmante ville chargée d'Histoire

À 100 kilomètres au nord-est de Nikko, la ville de Shirakawa réserve de belles surprises aux visiteurs. Un magnifique château à structure en bois, ainsi que le plus ancien parc du Japon, sauront satisfaire les amateurs d’Histoire.

La préfecture de Fukushima recèle de petites merveilles, notamment les environs du mont Bandai. La ville de Shirakawa, qui pourrait paraître similaire à tant d’autres villes japonaises regorge pourtant de points d’intérêts.

Le premier de ceux-ci est incontestablement le château Komine, qui veille fièrement sur la ville. Ce château, dont le nom peut être traduit par “petit château au sommet” et dont Yuki Chikatomo a lancé la construction en 1340, puis agrandit en 1628, grâce à l’apport de 100 000 blocs de pierre du château voisin du domaine de Tanagura.

Ce château fut le théâtre de plusieurs batailles, et fut notamment ravagé par un incendie, le laissant en ruine. Seules subsistaient les douves et une partie des murs en pierre. Un grand plan de reconstruction a donc été lancé entre 1991 et 1994, afin de reconstruire, quasiment à l’identique sa structure de bois, son donjon et sa porte principale. Le château et notamment son parc, sont un point de ralliement pour célébrer chaque année hanami.

Le château Komine

Le château Komine

LE PARC NANKO, PREMIER PARC JAPONAIS

Un peu plus loin dans la ville se trouve le parc Nanko, qui est considéré comme le parc de style japonais le plus ancien du Japon. Dessiné et conçu par le maître de thé et jardinier Sadanobu Matsudaira. L’élaboration du jardin par Sadanobu a été inspirée par la philosophie dite "Shimin-Kyoraku", qui estime que la beauté devrait être appréciée par tous, indépendamment du rang social. Une superbe maison de thé, dans laquelle il est possible d’assister à une cérémonie avec des maîtres de thé, se niche en plein coeur du jardin, sur les bords d’un étang. Une merveille de calme et de délicatesse.

LA VILLE DES SOBA

Pour les gourmands, Shirakawa est également réputée pour ses soba. Il se dit que Sadanobu Matsudaira, a recommandé à l’époque (il y a plus de 200 ans) aux habitants de la région de cultiver du sarrasin capable de supporter le temps froid. C’est ainsi que “la culture des nouilles” a pris racine à Shirakawa. Shirakawa est désormais l'une des quatre grandes villes de soba au Japon, aux côtés de Shinshu, Izumo et Morioka.

Visite d'un atelier de Daruma

DES VISITES CULTURELLES

N’hésitez pas non plus à vous rendre à la brasserie de saké de Hiroo Oya, dont la famille est à la tête de cette fabrique depuis 1879. Ou encore de pousser la porte d’une fabrique de Daruma, ces petites têtes censées porter bonheur. En plus de visiter la fabrique, vous pourrez vous initier à la personnalisation de vos propres figurines !


Voir aussi : Poupées japonaises

Enfin, pour la petite anecdote, Shirakawa est la seule ville japonaise jumelée avec une ville de Picardie : Compiègne. Il existe même une place aux couleurs de la ville, à deux pas de la gare.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs