Se reposer dans un cadre artistique, Tsutsuji-so   つつじ荘

Date de publication :
Intérieur d'une yourte à Tsutsuji-so

Intérieur d'une yourte à Tsutsuji-so

Les lits dans une yourte de Tsutsuji-so

Les lits dans une yourte de Tsutsuji-so

Maison cottage de l'architecte Ishii

Maison cottage de l'architecte Ishii

Naoshima à l'aube près de Tsutsuji-so

Naoshima à l'aube près de Tsutsuji-so

Un lieu tellement incroyable qu’après y avoir passé une nuit, vous serez marqué pour la vie

Si vous recherchez un hébergement atypique et peu onéreux, voilà un très bon plan, le Tsutsuji-so. Là-bas, il faut aussi aimer l’art, le calme et la nature. Vous êtes sur l’île artistique de Naoshima, non loin de la citrouille jaune et noire de Yayoi Kusama qui veille sur vous. En pleine nature, aucun bruit de moteur. Les bateaux passent au loin sur la mer intérieure du Seto, et les vagues qui se brisent à vos pieds.

Une nuit, Trois possibilités

Tsutsuji-so se présente tel un camping, un mot bien trop péjoratif pour un tel lieu. Pour passer votre nuit, vous avez un premier choix avec de petites maisons disposant de tout le confort, deux chambres en tatami, votre salle de bains, WC, frigo et climatisation. Si vous préférez, vous pouvez opter pour le mobile-home ou encore, très fortement conseillé, la yourte. Cet habitat, originaire des peuples nomades mongoles, est proposé par Tsutsuji-so depuis 2006. Tout près de la plage, vous voilà dans cette vaste tente avec de vrais lits à l’intérieur, un frigo et une grande table en son centre. 

À l’origine, lrs petites maisons de vacances construites dans cet endroit calme ont été imaginées pour accueillir les "exilés" qui revenaient sur l’île pour visiter leurs proches. Imaginé par l’architecte Ishii en 1992 comme des cottages, elles sont aujourd’hui incluses dans Tsutsuji-so et en sont l’âme. En 2006 viennent s’ajouter les mobile-homes et les superbes yourtes, au nombre de diz qui comprennent chacune 4 lits. Seul ou en groupe, l'expérience est exceptionnelle. 


Prévoir son confort

À part pour les maisons, les sanitaires sont en commun dans un bâtiment spécifique, et les douches (100yens les 10 minutes d’eau) ou le bain familial sont à réserver par avance. Il y a aussi la solution du bain public "I love Yû" le sentô artistique, près du port. En le précisant 3 jours à l’avance, vous pourrez prendre vos repas sur place au Tsutsuji café, repas du soir avec grillades, et petit-déjeuner. 

Attention à ne pas arriver les mains dans les poches en comptant sur le kombini du coin, il n’y en a pas ! C’est assez rare pour être signalé. Il y a en revanche des petits restaurants très sympathiques vers Honmura, mais le dernier bus est à 20h45 pour revenir à Tsutsuji-so.

Lever de soleil sur la plage de Tsutsuji-so à Naoshima

Lever de soleil sur la plage de Tsutsuji-so à Naoshima

Une yourte de Tsutsuji-so

Une yourte de Tsutsuji-so

Yourte au bord de la plage de Tsutsuji-so

Yourte au bord de la plage de Tsutsuji-so

Au coeur de la nature

Si vous êtes un lève-tôt, le meilleur moyen de profiter des beautés que propose le Japon, n’hésitez pas à tenter la balade au lever du soleil. Parfaitement connecté à la nature, seul, tranquille, au calme, marcher sur la plage avec le seul bruit des chants d’oiseaux, des vagues et la brise marine qui vous réveille. Les oeuvres d’art à l’air libre s’offrent à vous le long de la côte jusqu’au Benesse museum, à 15 minutes à pied. 

Vous verrez la différence avec la journée ou les hordes de touristes débarquent. Avec une nuit sur place, vous vous sentirez en osmose avec l'ambiance artistique si spécifique de cette île, autant pour créer à votre tour que pour mieux vous imprégner des oeuvres. Dans la lumière rose-orangé du début du jour, petit soleil levant, vous voudrez arrêter le temps de ce moment parfait. Et pour prendre un petit bain, de minuit ou de 6h du matin, pas de problème, le spot est idéal.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs