Top des activités en plein air à Iriomote et Ishigaki   西表島と石垣島のアベストアウトド ア

Date de publication :
Hoshizuna no Hama, Iriomote

Hoshizuna no Hama, une plage dont les grains de sable ont la forme d'étoiles.

Les chutes Kampire, Iriomote

Les chutes Kampire sur la rivière Urauchi, sur l'île d'Iriomote.

La baie de Kabira sur l'île Ishigaki-jima (Okinawa)

La baie de Kabira sur l'île Ishigaki-jima (Okinawa)

Jungle et sable blanc

Plongez, nagez, ramez, marchez : profitez des eaux chaudes et limpides et de la nature sauvage des îles d'Iriomote et d'Ishigaki.

Les îles d’Iriomote et d’Ishigaki, situées à  l’extrême sud-ouest du Japon, font partie de l’archipel Yaeyama, dans la préfecture d’Okinawa. Tandis qu’Ishigaki, avec ses nombreuses et magnifiques plages est le paradis des baigneurs et des plongeurs ; Iriomote, avec sa forêt vierge et ses rivières, est celui des explorateurs.

IRIOMOTE 

Île d'Ishigaki, Okinawa

Île d'Ishigaki, Okinawa

C’est la plus sauvage de ces deux îles. Elle est couverte à 90% de forêts vierges et de mangrove, dont la plus grande partie constitue le Parc National d’Iriomote. Il est conseillé de prendre un guide local ou de joindre une visite guidée pour visiter l’île en toute sécurité, sur mer et sur terre. Un serpent mortel nommé habu habite les îles d’Okinawa, tandis que la méduse du même nom, dont la piqure est très toxique, voire mortelle (!), sévit de juin à octobre. Le chat sauvage d'Iriomoteyamaneko, est une espèce endémique de l'île. 

  • Côté mer :

Nagez ou admirez les poissons avec un masque et un tuba et profitez des plages immaculées. Attention cependant car elles ne sont pas aménagées. Les plus célèbres sont celles de Hoshizuna no Hama (la plage des "étoiles de sable"), à la pointe nord de l’île, la plage Ida à Funauki et celle de Haemida, au sud. Soyez tout de même très prudents et regardez s’il n’y a pas de panneaux (en japonais et an anglais) interdisant la baignade à cause de la présence de la méduse Habu.

Plongez à Manta Way, le détroit entre Iriomote et l’île de Kohama, célèbre pour ses raies manta entre avril et juin et magnifique tout au long de l’année avec ses murs de corail et ses poissons multicolores. De nombreux centres de plongée y proposent des tours adaptés à tous les niveaux.


Lire : L'île de Tarama


  • Côté terre :

Partez à l’aventure grâce aux nombreux circuits combinant bateau de croisière ou kayak sur les rivières et randonnées dans la jungle.

Rafraîchissez-vous  à la vue  des cascades de Kampire-no-taki et Mariudo-no-taki. Après une croisière d’environ une heure ou du kayak sur la rivière Urauchi , un sentier de randonnée d'un kilomètre et demi permet d’accéder aux cascades.

Une autre promenade combinant kayak et randonnée mène à la cascade Pinaisara-no-taki, la plus haute (55 mètres) de la préfecture d’Okinawa. Il faut rejoindre un tour organisé pour pouvoir louer un kayak et remonter la rivière Hinai jusqu’au pied de la chute d'eau. Là, vous pourrez vous rafraichir dans une piscine naturelle. Une autre alternative consiste à remonter la rivière Mâre et emprunter le chemin de randonnée qui grimpe jusqu’en haut de Pinaisara-no-taki, d’où l’on a de superbes vues sur la côte.

Il existe également des croisières sur la rivière Nakama avec des promenades dans la mangrove.

Réchauffez-vous dans les sources chaudes d’Iriomote Onsen, le seul onsen du Japon avec vue sur la jungle et la mangrove !

La jungle de l'île d'Iriomote

L'île d'Iriomote offre à voir une véritable jungle, l'île est protégée comme refuge de nombreuses espèces animales uniques.

La plage Shirahama, Iriomote

La superbe plage Shirahama.

Île d'Iriomote

Île d'Iriomote

ISHIGAKI 

Baie de Kabira, à Ishigaki (Okinawa)

Baie de Kabira, à Ishigaki (Okinawa)

  • Côté mer :

Les plages d’Ishigaki sont réputées pour être parmi les plus belles du Japon. Plongez-y ou baignez-vous y, mais pas sans vos masque et tuba pour admirer les poissons qui nagent parmi les baigneurs ! Les plus célèbres sont celles de Yonehara, Sukuji et Sunset Beach. Elles sont aménagées et on y trouve des boutiques de location de matériel de plongée.

Faites une croisière sur un bateau à fond de verre (baignade et plongée sont interdites) pour découvrir les splendides fonds marins et paysages de la baie de Kabira (Kabirawan). C’est aussi là (et à Iriomote) que l’on cultive les fameuses perles noires d’Okinawa.


Lire aussi : Les îles Miyako


  • Côté terre :

Plus développée que sa voisine Iriomote, Ishigaki n’en possède pas moins une faune et une flore riches et variées. Faites des tours en Kayak sur la rivière  Miyara bordée de mangrove ou sur la rivière Fukido (près de la plage de Yonehara). Les sentiers de la forêt de palmiers de Yonehara sont parfaits pour se promener. N'oubliez pas d'admirer le paysage depuis le point d’observation du cap Tamatorizaki ; et pour les plus aventureux(ses), grimpez les 282 mètres du mont Nokoso.

Faire du kayak depuis Ishigaki

Faire du kayak depuis Ishigaki

Vue depuis la cote d'Ishigaki-jima

Vue depuis la cote d'Ishigaki-jima

Plage d'Ishigaki à Okinawa

Plage d'Ishigaki à Okinawa

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

A voir !

Nous avons fait Ishigaki et iriomote avec une petite préférence pour iriomote la sauvage. Sur Ishigaki, petite précision, la baie de Kabira est malheureusement interdite à la baignade : frustrant mais superbe. Une expérience rare : un hamburger au bœuf d’ishigaki, une tuerie. Un voyage superbe avec peu de touristes et des habitants très gentils, je recommande !