Le jardin Fukushû-en   福州園

Date de publication :
Pavillon Jardin Fukushû-en

Vue du jardin Fukushû-en à partir d'un des pavillons

Plaque d'un pavillon

Plaque gravée d'un "Fuku" ("chance" et idéogramme de la ville de Fuzhou)

Pilier dragon

Pilier d'une entrée avec un dragon gravé autour

Un jardin à la chinoise

Okinawa appartient à l’archipel Ryûkyû, royaume indépendant du XIVè au XIXè siècle, puis tombé sous la zone d’influence du Japon. Le clan Satsuma contrôlait à distance le commerce extérieur d'Okinawa, qui servait de hub commercial entre la Chine et le Japon en plein sakoku, politique de fermeture du pays. L’influence chinoise fut très forte sur l’archipel, et c’est notamment en son honneur que fut réalisé le jardin Fukushû-en à Naha.

Jardin de Fukushû-en

Le Jardin de Fukushû-en

De Fuzhou à Naha

Le jardin Fukushû-en fut ouvert en 1992 afin de célébrer les dix ans du jumelage entre Naha et la ville chinoise de Fuzhou. Il se situe au niveau du quartier de Kumekura, localité connue pour abriter à l'époque les diplomates et bureaucrates du royaume des Ryûkyû. Cette communauté était bercée dans la culture et la langue chinoises, l'immense majorité d'entre eux ayant participé à des voyages d'études ou des délégations diplomatiques à Fuzhou. Cela leur permit d'être une interface privilégiée entre Okinawa et la Chine.

Le jardin a été entièrement réalisé à partir de matériaux tirés de Fuzhou (notamment le bois et la pierre), avec l'aide d'artisans chinois, et en utilisant des représentations typiques des jardins chinois.

Un autre voyage en Chine

Entrez dans ce jardin protégé du monde par un mur qui l'entoure complètement. Un grand plan d'eau occupe l'espace et pénètre dans les différentes sections du jardin, divisé en quatre parties, une pour chaque saison. Le jardin possède également quatre entrées correspondant aux points cardinaux, soutenues par des piliers de style chinois autour desquels s'enroulent des gravures de dragons. Vous pourrez, moyennant 100 yen, nourrir les carpes et tortues, symboles de la longévité et de la sagesse en Chine, avant de flâner à nouveau à travers les allées pavées au sein d'une végétation importée de Fuzhou.

Découvrez notre circuit individuel : Jardins japonais

Si vous entrez par la porte est, vous tomberez presque directement devant une cascade qui vient couler dans l'étang. Une caverne a été creusée derrière et peut être explorée par les apprentis spéléologues. Au-dessus trône un pavillon de style chinois auquel on accède par des marches creusées dans la roche et qui offre une vue magnifique de l'ensemble du jardin.

À visiter aussi : Le Musée Préfectoral d'Okinawa

Des pavillons chinois à six faces peuplent le jardin, ainsi que des statues et des ponts à thème, dont le Pont du Zodiaque sur lequel sont représentés les douze animaux du Zodiaque chinois. Vous aurez même la possibilité d'achever votre visite dans un bâtiment où sont exposées des peintures chinoises, et de jeter un œil sur une reproduction des bateaux qu'empruntaient les Okinawaïens pour se rendre à Fuzhou. Ne ratez pas l'occasion de vous perdre dans ce petit morceau de Chine !

Cascade Fukushû-en

Cascade du jardin Fukushû-en

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs