Le mémorial de la paix d'Okinawa   沖縄戦跡国定公園

Date de publication :

Vue en hauteur du Mémorial de la paix d'Okinawa

Un soldat américain en visite au mémorial d'Okinawa

Le souvenir de la guerre

La bataille d’Okinawa, qui eut lieu entre le 1er et le 22 juin 1945 fut la dernière grande bataille de la seconde guerre mondiale. Elle fut l’un des événements guerriers les plus sanglants de l’affrontement entre Américains et Japonais, avec les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki. C’est en souvenir de cette bataille, qui fit entre 150 et 300 000 morts que le mémorial de la paix d’Okinawa fut érigé.

Un souvenir inscrit dans le granit

Le Mémorial de la paix se situe à Itoman, ville de l’agglomération de Naha (capitale préfectorale de l’archipel d’Okinawa). Il a été installé dans le parc du Musée mémorial de la paix d’Okinawa (équivalent du parc mémorial de Hiroshima), sur la colline de Mabuni, là où la bataille d’Okinawa fut la plus sanglante. Le lieu offre une belle vue en surplomb de la côté méridionale de l’île. 

Lire Parc du mémorial de la paix de Hiroshima

Stèles du mémorial de la paix d'Okinawa

Le mémorial consiste en plusieurs arcs concentriques de blocs de granit noir, disposés deux à deux sur une dizaine de rangées, des stèles sur lesquelles les noms des victimes de la bataille ont été inscrits. Un chemin est aménagé entre les rangés bordées d’arbres pour permettre au visiteur de déambuler et de lire les noms. Autour, on retrouve le Musée mémorial d’Okinawa, la cloche de la Paix – sur laquelle est gravé "Préservez l’âme des victimes de guerre" - que l’on sonne uniquement lors des commémorations, ainsi que le "hall de la paix", une tour de 7 côtés à l’intérieur de laquelle a été installée la "Statue de la Prière pour la Paix", un imposant Bouddha en bronze de 12 mètres de hauteur. Au total, ce sont près de 116 stèles qui ont été réalisées pour commémorer la bataille, formant au total une longueur de 2 200 mètres.

Lire aussi : Les sites de l'UNESCO à Okinawa

Deux soldats américains pendant la bataille d'Okinawa

Un monument pour tous les morts

Le mémorial a été inauguré le 23 juin 1995, date du 50ème anniversaire de la fin de la bataille d’Okinawa. Il est à noter que plus de 240 000 noms sont inscrits sur ces stèles. En plus des victimes de la bataille d’Okinawa, on retrouve l’identité des habitants d’Okinawa ayant péri durant les 15 ans de guerre ; depuis les incidents de Mukden en Mandchourie jusqu’à la signature de la capitulation japonaise, le 2 septembre 1945. Au-delà des noms japonais, on retrouve ceux des soldats américains et britanniques ayant péri au combat, ainsi que ceux des soldats originaires des deux Corées et de Taïwan. Il s’agit bien ici d’un mémorial pour la paix, et non pas en hommage aux seules victimes japonaises. Le monument est le symbole d'une reconnaissance de l’horreur universelle de la guerre et des efforts à faire pour maintenir la paix. D’après le gouverneur d’Okinawa de l’époque, Masahide Ôta, le nom du mémorial "pierre angulaire de la paix", serait ainsi une allusion directe au traité de coopération militaire entre le Japon et les Etats-Unis.

Découvrir Ie-jima

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs