Le Musée Préfectoral d'Okinawa   沖縄県立博物館・美術館

Date de publication :
Art contemporain Naha

Une oeuvre d'art contemporain dans le jardin du musée.

Entrée du musée de Naha

L'entrée du musée de Naha.

Maison traditionnelle musée Okinawa

La reproduction de la maison traditionnelle au toit de tuiles rouges.

Un musée deux en un

Le musée de Naha a réouvert ses portes dans un nouveau grand bâtiment d’architecture moderne en 2007, dans la zone d’Omoromachi. Il est divisé en deux parties : le musée d’Histoire et le musée d’Art.

Des jardins bien remplis

Avant d’entrer dans le musée, vous passez par un jardin où sont exposées deux maisons traditionnelles d’Okinawa : la première avec un toit de chaume, et la seconde avec un toit en tuiles rouges, très caractéristiques de l’île. Y sont aussi exposés, entre autres poteries et céramiques traditionnelles, les fameux shisa, ces sculptures mi-tigres mi-chien qui protègent les habitants contre les mauvais esprits. À l’arrière du musée se trouve un second jardin où vous trouverez plusieurs sculptures contemporaines de grande envergure.

Lire : La maison traditionnelle d'Okinawa

L'Histoire sous toutes ses formes

La section Histoire du musée est elle-même divisée en deux parties. La première est dédiée à l’histoire naturelle de l’archipel. Pour y accéder, vous devrez traverser un long couloir pensé de façon à ce que vous ayez l'impression de marcher sur des coraux. Ensuite, plusieurs petits films vous expliquent la nature géologique des îles Ryukyu, ainsi que sa faune et sa flore, si particulière. Une salle est dédiée aux espèces en voie de disparition et une autre au plus vieux spécimen d’homo sapiens trouvé en Asie de l’Est. 

Lire aussi : Le château de Shuri

La seconde partie, qui concerne l’Histoire des îles Ryukyu, vous accueille avec la projection d’une grande carte de l’archipel Ryukyu sur le sol, connectée à plusieurs ordinateurs qui permettent aux visiteurs de zoomer sur l’île de leur choix. Vous pourrez ensuite visiter les salles qui retracent toute l’histoire de cet archipel, de la période Jômon (14 000-300 avant J.C.) jusqu’au retour du contrôle japonais puis l’occupation américaine.

Intérieur du musée préfectoral d'Okinawa

Intérieur du musée préfectoral d'Okinawa

L’Art d’Okinawa

Le musée d’art de Naha est le premier musée préfectoral d’Okinawa et n’a été ajouté à la structure qu’en 2007. La collection comprend des oeuvres d’artistes contemporains d’Okinawa - de l’ère Meiji (1868-1912) à nos jours -, ou d’artistes qui ont eu une relation privilégiée avec cette île. De fait, malheureusement, les artistes d’Okinawa sont souvent méconnu(e)s dans le reste du Japon. Le musée de Naha leur offre une plateforme pour mettre en lumière leur travail. Cependant, les conservateurs du musée ont aussi à cœur de montrer le travail d’artistes japonais et originaires d’Asie de manière générale. Les expositions temporaires changent trois à quatre fois par an. L'art contemporain y est présenté sous toutes ses formes : peintures, sculptures, design, photographie…

Le musée de Naha vous fournit l'occasion de découvrir plus profondément l'histoire d'Okinawa, qui se distingue de celle du Japon. Une petite pause culturelle avant de retourner farnienter sur l'une des nombreuses plages paradisiaques de l'archipel !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs