Osaka   大阪

Date de publication :
quartier de Dôtonbori à Osaka.

L'enseigne lumineuse du "Glico man" représentant un athlète en position de victoire, symbole vintage de la marque de friandises "Glico" dans le quartier de Dôtonbori à Osaka.

Quartier de Shinsekai à Osaka.

Quartier de Shinsekai à Osaka.

Takoyaki : petits soufflés de pieuvre cuite, spécialité d'Osaka.

Takoyaki : petits soufflés de pieuvre cuite, spécialité d'Osaka.

Château d'Osaka

Château d'Osaka

La capitale du Kansai

Découvrez la ville d’Osaka, son audace, son hospitalité et l’animation de cette cité cosmopolite. Marchés, rues animées, commerces chaleureux, gastronomie généreuse : visitez la capitale du Kansai et laissez-vous surprendre par ses charmes.

ll y a des perceptions qui traversent les époques, des impressions qui perdurent. Au Japon, Osaka court toujours vers le futur. Pôle majeur pour toutes les techniques novatrices, la capitale économique du Kansai a le goût de l’argent, de l’audace et de l’hospitalité.

Pour en savoir plus : Musée d'Histoire d'Osaka

Un port historique

Troisième port sur la mer intérieure dès le IVe siècle puis tout au long de la période féodale et jusqu’au XXe siècle, Osaka a construit sa réputation commerçante sur la fabrication de textiles, en particulier ses cotonnades, puis sur sa créativité industrielle. Véritable "place du marché du pays", comme disent les Japonais, Osaka représente le berceau de l’industrie pharmaceutique nippone et la porte d’entrée d’importants groupes étrangers qui souhaitent s’implanter dans l’archipel. Osaka se flatte de compter une forte concentration de chercheurs, loin devant Londres et Paris. 

Cosmopolite et gourmande

Mais son charme demeure ailleurs : dans ses rues animées, ses troquets chaleureux et ses marchés, source de toutes les tentations. En constante ébullition, la cité cosmopolite et gourmande, baptisée la "Cuisine de l’Empire", concentre des myriades de restaurants et de bars. C’est à Osaka que le takoyaki (soufflé de pieuvre cuite) est né.

La Renaissance d'Osaka

Voyager à Osaka est l’occasion de découvrir la beauté de la ville, ainsi que son histoire et son patrimoine riche. Sur le delta de la Yodogawa, Osaka est surnommée la "ville les pieds dans l’eau", car ouverte sur les flots marins et sillonnée par des canaux. Elle fut en grande partie dévastée en 1945 par les bombes américaines, avant de renaître de ses cendres. L’Exposition universelle de 1970 a révélé au monde sa vitalité et ses pôles de compétences chers aux investisseurs ainsi que ses atouts urbains. 

Lire aussi : Parc de l'Exposition Universelle

Un esprit de liberté

Lors de votre visite à Osaka, faites une halte du côté du quartier de Namba, ruisselant de lumières. L’aquarium, face à la baie d’Osaka, le parc d’attractions Universal Studio - le troisième du major hollywoodien - comparable à celui d’Orlando (États-Unis), le quartier de Dôtonbori, synonyme de divertissement, remplacent ses anciens « quartiers des fleurs » pour ne pas dire de plaisirs. Pour la plus grande satisfaction des citadins et des touristes, le château d’Osaka ou Osaka-jô, bien que détruit par les guerres et les feux et à chaque fois reconstruit, veille sur la ville. Ici, les habitants ont un esprit de liberté, à l’image du moine et poète BASHÔ (1644-1694), maître du haïku, et du dramaturge CHIKAMATSU Monzaemon (1653-1724), auteur de célèbres pièces de bunraku (théâtre de marionnettes) et de kabuki.

Lire aussi : Aquarium d'Osaka Kaiyukan

"Osaka parle un autre langage. Osaka est un trait de lumière sur les ombres japonaises. Qui ne sera pas allé à Osaka quittera le Japon sans avoir pu démêler comment un peuple qui n’a l’air de rien a réussi de si grandes choses."  Albert Londres in "Au Japon".