Amerika mura   アメリカ村

Date de publication :
Amerikamura

Un bar dans le quartier Amerika Mura.

Amerikamura

Boutique du quartier Amerika Mura.

Amerikamura

Les lampadaires du quartier Amerika Mura.

Le quart d'heure américain

Les dernières tendances vestimentaires à Osaka ? L’accessoire indispensable à la jeunesse nippone qui fourmille dans les rues ? Direction le « village américain » (Amerika-mura) !

Non loin de Namba se trouvent quelques rues souvent décrites comme le « Harajuku d'Osaka ». Les magasins aux devantures criardes qui s'alignent dans les rues étroites sont devenus au fil des ans une référence en matière de mode ou de musique tendance. Ils incarnent une certaine idée de la « jeunesse branchée» qui peuple Osaka et aime déambuler dans ce quartier pour effectuer quelques emplettes. Au centre, le Sankaku kôen (littéralement, le « parc triangulaire ») permet d'observer la population de cette jungle urbaine où punks et poupées de porcelaines cohabitent.

New Osaka

Dans les années 1970, ce district a émergé alors que de nombreuses enseignes se spécialisaient dans la vente de produits importés des Etats-Unis. Ainsi, le Amerika-mura a hérité de son nom qui semble aujourd'hui quelque peu dépassé. Certes, il est possible de rencontrer une Statue de la Liberté miniature ou une effigie de King Kong au détour d'une rue, et de la musique country peut être entendue à condition de tendre l'oreille à l'entrée de certaines boutiques. Mais la ville japonaise a su se réapproprier ce quartier qui a désormais son identité propre. 

L'ambiance tout à fait singulière qui se dégage de ce lieu de confluence des genres mérite indéniablement le détour. N'hésitez donc pas à vous installer près de la vitre d'un des nombreux restaurants ou cafés, pour épier les flâneurs et regarder l'architecture audacieuse des divers bâtiments. Le week-end, un marché aux puces se tient régulièrement dans les ruelles d'Amerika-mura. Parmi les étalages d'articles décalés, quelques musiciens en herbes s'essaient maladroitement sur les tubes américains des années 1980. Un endroit idéal pour dénicher la perle rare.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs