HEP Five   ヘップファイブー

Date de publication :
Baleine rouge du HEP five

Baleine rouge du HEP five.

HEP five

Grande roue du centre commercial HEP five.

Moby Chic

Pas de bonnes affaires à l’horizon ? La grande roue de HEP Five, telle les ailes d’un moulin, pivote sur le flanc du centre commercial pour guider les acquéreurs perdus.

Avec ses neufs étages et ses deux sous-sols, HEP Five dispose de tous les vêtements à la mode dont peuvent rêver les filles de quinze à vingt-cinq ans. Il n’y aurait pourtant pas dix-sept millions de visiteurs par an si l’intérêt de la galerie marchande ne se résumait qu’à cela. 

Nombre de visiteurs viennent y chercher plus qu’un simple accessoire, du divertissement, comme nous en informe le nom complet du lieu (Hankyu Entertainment Park). Accueillis par des baleines rouges de vingt mètres de long suspendues en l’air, avatars pop du célèbre mammifère dépeint par Herman MELVILLE en 1851, les clients plongent dans un nouvel univers, artificiel. 

Les fous du jeu trouvent leur bonheur au deuxième sous-sol où s’étendent à perte de perception de tonitruantes machines de pachinko (sorte de flipper vertical japonais) alors que les narcissiques s’admirent et se déguisent des heures durant sur les photomatons à retouches électroniques (purikura) du parc d’attractions miniature Joypolis qui s’étend sur les deux derniers étages. Pour les amateurs de sensations fortes, cette même section permet de parcourir une maison hantée par des poupées plus vraies que nature, à l’allure dérangeante. 

Le toit de la ville

Mais l’unicité de HEP Five, outre les accoutrements parfois provocants des fripes des adolescentes nippones, réside dans sa grande roue, phare incandescent parmi la mer de lumières d’Osaka. Au septième étage, l’embarquement est immédiat à plus de cent six mètres au-dessus du sol. Un panorama qui rend mieux compte de la structure de la cité. 

Surnommée « la ville des gourmets », ses habitants préfèrent la bonne chère aux parures les plus sophistiquées. HEP Five régale donc tous les palais avec ses restaurants pour tous les goûts situés au septième étage. Pour ceux qui préfèrent une pause légère, des cafés et pâtisseries exhalent leurs parfums entêtants aux côtés des salles de pachinko. Tenter l’expérience HEP Five, cela revient à se mettre à l’heure d’Osaka.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs