Les meilleures excursions autour d'Osaka   大阪からの最高の遠足

Date de publication :
nara

nara

Le mont Yoshino à l'heure du Hanami

Le mont Yoshino à l'heure du Hanami

mont-shigi

Un chemin du mont Shigi

Visite d'une journée depuis Osaka

Si vous passez quelques jours à Osaka durant un voyage au Japon, vous aurez peut-être envie de rayonner aux alentours. Il existe de nombreux sites accessibles facilement depuis Osaka, la ville étant parfaitement reliée à tout le réseau ferroviaire de la région. Villages immanquables ou sites bien gardés, voici notre top des meilleures excursions à faire depuis Osaka.

1. Nara

La ville de Nara et ses nombreuses richesses culturelles est une excursion incontournable à la journée (ou deux !) depuis Osaka. Nara mérite plus qu’une visite éclair : pas moins de huit sites y sont inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, dont le sublime temple Todai-ji et son immense Bouddha en bronze.

Nara est en outre connue à travers le monde entier grâce à ces cerfs et biches sika qui évoluent en parfaite liberté dans le parc de la ville. Il est possible de les caresser mais aussi de les nourrir, ce qui fait le bonheur des petits comme des grands.

  • Comment s'y rendre ?

Partez d'Osaka depuis la gare JR Namba : empruntez la ligne JR Yamatoji, trajet 48 minutes jusqu'à la gare JR Nara (inclus dans les JR Pass, sinon 570 yens, soit 4€90).

Todaiji

Le Todai-ji

Cerf entre les torii de Nara

2. Le Mont Koya

Koya-san est un autre site majeur du Kansai, extrêmement important pour le Bouddhisme japonais. Il est dédié à la secte shingon et fut fondé par le moine Kôbô Daishi. Ce mont sacré, ses nombreux temples et ses forêts sont empreints d'une spiritualité et d'un calme qu'il est difficile de décrire. Du mont Koya et du cimetière qu'il abrite, l'Okuno-in, se dégagent une aura de mystère et de magie inimitable. La promenade entre les tombes et les cèdres centenaires est une expérience en soi.

On ne peut que recommander d'accorder au moins une journée à ce site unique au monde, voire deux si vous choisissez de passer la nuit dans un des temples-auberges tenus par les moines.

À lire aussi : Dormir dans un temple, les us et coutumes du shukubo

  • Comment s'y rendre ?

Nous vous recommandons de louer une voiture pour vous y rendre, car la route est magnifique.

Si vous choisissez de vous y rendre en train depuis Osaka, il vous faudra emprunter la Nankai Line depuis la station Shin-Imamiya ou Namba. Comptez alors 1h15 de trajet. Arrivé à Gokurakubashi, vous devrez grimper dans un funiculaire qui vous fera monter dans les hauteurs et vous mènera à destination à la gare de Koya-San. Pour rallier le village, empruntez ensuite un bus. Comptez en tout minimum 2h de trajet (si vous prenez un train rapide Limited Express), pour un total d’environ 2000 yens (15€50).

Koya san

Jardin zen du temple Kongobu-ji au Mont Koya

okunoin

Les allées du cimetière Okunoin

3. Himeji

Himeji possède l'avantage d'être accessible très rapidement depuis Osaka : c'est l'occasion de visiter une autre ville japonaise, et surtout son magnifique château blanc. Bâti au XIVème siècle, ce dernier est un des rares château japonais à ne pas être une réplique moderne, et à être aussi bien préservé.

On conseillera aussi la visite du jardin Koko-en situé tout près.

  • Comment s'y rendre ?

Himeji est accessible en seulement 30 minutes depuis la gare de Shin-Osaka (3810 yens soit 32 €, ou JR Pass), grâce au shinkansen.

Château Himeji

Le château de Himeji au printemps

4. Kurashiki

La petite ville de Kurashiki est réputée pour ses canaux et son quartier féodal, Bikan. Kurashiki profite d'une atmosphère largement préservée, celle du temps où elle était l’une des principales villes exportatrices de riz et de sucre, avant de laisser la place à un marché du textile florissant.

À lire aussi : Le quartier féodal de Bikan

Les nombreux entrepôts du XVIIème siècle ont été reconvertis en musées, cafés et galeries, ce qui donne un cachet tout particulier à la ville. Kurashiki est souvent surnommée la "Venise du Japon".

  • Comment s'y rendre ?

Depuis la gare de Shin-Osaka, empruntez le shinkansen Nozomi jusqu'à la gare d'Okayama (45 minutes de trajet). Ensuite, empruntez au choix la ligne locale San-yo Itozaki, ou bien un train Limited Express sur la ligne Yakumo, et descendez à la gare de Kurashiki. En comptant le changement, le trajet dure en tout 1h15.

kurashiki

Quartier Bikan de Kurashiki

5. Le Mont Shigi

Beaucoup moins connu que le Mont Koya, le Mont Shigi abrite un ensemble de temples bouddhistes et de sanctuaires shintoïstes. Culminant à 437 mètres, ce petit mont se visite en quelques heures, l'idéal pour une balade hors de la ville.

Au sommet se trouve le temple Chogosonshi-ji, appelé populairement "Shigisan" et fondé au VIIème siècle. Le bâtiment principal est accompagné de deux pagodes ainsi que d'un escalier jalonné de torii menant à un petit sanctuaire shinto au sommet de la montagne.

  • Comment s'y rendre ?

Emprunter la ligne JR Yamatoji depuis la gare Tennoji à Osaka. Descendez à la station Sango, puis empruntez le bus Nara Kotsu jusqu'au Mont Shigi. Vous pouvez également emprunter la ligne Kintetsu-Shigi depuis la gare de Uehommachi à Osaka.

Chogosonshi-ji

Le Chogosonshi-ji

Une des portes du Chogosonshi-ji au printemps

6. Le Mont Yoshino

Le Mont Yoshino constitue une autre belle excursion qui prend tout son sens surtout au printemps durant le hanami. En effet, plus de 30 000 cerisiers de différentes variétés sont disséminés sur tout le mont, qui se part entièrement de rose en mars et avril... Le Mont est classé comme site sacré ainsi qu'au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

À lire aussi : Top 4 des lieux où voir les cerisiers à Osaka

Ainsi temples bouddhistes, sanctuaires shinto, petites rues commerçantes jalonnées de boutiques et cafés, et chemins de randonnée jalonnent le mont. Yoshino est une sortie parfaite pour la journée, à ne pas manquer pour admirer les sakuras en fleurs ainsi que de magnifiques panoramas.

  • Comment s'y rendre ?

Depuis la gare d'Abenobashi, il vous faudra prendre un train de la compagnie Kintetsu, au choix 1h17 en train Limited Express (1510 yens, environ 12 €), ou 1h33 en Express classique (990 yens, environ 8 €) jusqu'à la gare de Yoshino. Une fois là-bas, vous pouvez continuer à pied ou bien emprunter un petit funiculaire.

Yoshino

Promenade sur le Mont Yoshino

Yoshino

Temple sur le Mont Yoshino

La cascade Minoo Taki et ses bancs d'observation.

La cascade Minoo Taki et ses bancs d'observation.

7. Le parc de Minoh

Autre excursion nature à seulement 30 minutes du cœur de la ville, le parc de Minoh est un véritable poumon vert. Outre la promenade sur de petits chemin en pleine forêt, la cascade Minoh Taki est le clou du spectacle. Les lieux sont aussi parfaits pour admirer les feuillages rougeoyants des érables à la fin de l'automne.

  • Comment s'y rendre ?

Depuis la gare d'Osaka-Umeda, prendre un train de la ligne Takarazuka de la compagnei Hankyu. Descendre à l'arrêt Ishibashi handai-mae, et monter dans un train de la ligne Hankyu-Minoh pour trois arrêts jusqu'à la station Minoh (ou Mino-o selon les orthographes).

Enfin, pour ceux qui ont encore un peu de temps, on conseillera aussi la visite de la ville de Kobe (un peu plus de 30 minutes de train) notamment pour son pittoresque quartier chinois et sa gastronomie (qui ne connait pas le célèbre bœuf de Kobe ?).

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs