Musée national des beaux-arts   国立国際美術館

Date de publication :
Musée national des beaux-arts

Une cathédrale de verre et d’acier.

Musée national des beaux-arts

Une création de l’architecte d’origine argentine César Pelli qui assemble poutres métalliques et plateaux de verre.

L’art se veut entier à Osaka

Autant dans le fond que dans la forme. Quel plus bel exemple que celui du musée national. Architecture expansive paraissant exempte de toute contrainte technique et beauté des collections comblent les visiteurs.

Cathédrale de verre et d’acier, le musée national d’art d’Osaka trône au milieu de l’ile de Nakanoshima. Considéré comme le 4e musée du pays, il conserve plus de six mille œuvres : gravures, sculptures, peintures ou photographies…

Le bâtiment contemporain appelle à la contemplation. Une création de l’architecte d’origine argentine César Pelli qui assemble poutres métalliques et plateaux de verre. L’ensemble forme une structure plongeant dans le sol. Mais ce que vous voyez n’est que la partie émergée de l’iceberg.

La majeure partie du musée se cache sous terre. La grande verrière n’est que l’entrée. Dans les galeries souterraines, vos yeux se porteront sur des œuvres traditionnelles japonaises mais aussi sur des peintures plus connues. Comme des toiles de Paul Cézanne ou de Pablo Picasso ainsi qu’une série de photographies des Nymphéas de Claude Monet. Une fois la visite terminée, si vous avez encore soif de connaissances, vous pouvez pousser la porte du musée des sciences tout proche.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs