Le Château d'Osaka   大坂城

Date de publication :
Osaka chateau

Le château d'Osaka

Osaka chateau

Le château et son parc en hiver

Château d'Osaka

Façade du château d'Osaka.

Château d'Osaka

Château d'Osaka

Le célèbre donjon d'Osaka qui surplombe la ville

Un peu excentré, entouré de gratte-ciels et d’une muraille qui lui donne des allures de forteresse, le Château d'Osaka, imposant et majestueux, veille sur la ville. C'est un des châteaux les plus emblématiques de l’archipel.

La construction du château d'Osaka

Incendié, détruit puis reconstruit, mis à sac et ravagé… L’histoire du Château d'Osaka se lit en conquêtes et en batailles. Après avoir unifié le Japon, le daimyo - gouverneur à l’époque féodale - Toyotomi Hideyoshi (1536-1598) décide d’ériger à Osaka un symbole de puissance, de défense, de grandeur. Il choisit le site de l'ancien temple Hongan-ji, qui avait été construit en 1496 et détruit en 1580, pour construire sa forteresse.

Initialement fait de granit, la construction du château débute en 1583. Le plan de base imite celui du château Azuchi. Toyotomi souhaite bâtir une réplique du château d'Oda. Le donjon est alors constitué de cinq étages, construits sur un socle de pierre qui cache lui-même trois étages souterrains. En 1758, le château est enfin terminé, mais Toyotomi Hideyoshi meurt la même année, et la forteresse passe ainsi à son fils.


Aléas et reconstruction du château d'Osaka

Le dernier unificateur du Japon, Tokugawa Ieyasu (1543-1616) attaque ensuite le château en 1614 puis 1615, et finit par écraser les armées du clan Toyotomi, qui disparait. C'est lors de ces batailles que le château original est entièrement détruit par le feu.

Le bâtiment est ensuite reconstruit peu de temps après, dans les années 1620, par son propre fils Tokugawa Hidetada (1579-1632). Mais dès 1665, le tenshu (donjon) est à nouveau détruit par un incendie...

Les siècles qui suivent voient se succéder incendies et destructions, notamment celle de 1868, où le shogunat Tokugawa perd le pouvoir et l’Osaka-jô.

C'est plusieurs siècles plus tard que le château passe aux mains de la ville, qui décide de le reconstruire en béton armé. En 1931, la tour principale du domaine est reconstruite ; pendant la Seconde Guerre mondiale, le château subit encore des dégâts dus aux bombardements.

De 1995 à 1997, le donjon connaît finalement importante rénovation. Le granit a cependant laissé sa place au béton.... Cependant, les remparts ainsi que les douves sont bien d'origine.

Château d'Osaka

Le Château d'Osaka et son parc

Osaka chateau

Le donjon au printemps

La visite du château

Lors d'un séjour à Osaka, la visite du château de la ville constitue un incontournable. Les touristes y sont d'ailleurs nombreux, surtout durant le hanami, quand les sakuras du parc sont tous en fleurs.

Aujourd'hui, le château est situé dans l'arrondissement de Chuo, à l'est de la ville. Il est installé sur un terrain d'un kilomètre carré, au cœur du parc de six hectares. Il est construit sur deux plates-formes imbriquées soutenues par des murs de pierre, chacune donnant sur un fossé. Le tenshu comporte cinq niveaux extérieurs, et huit étages intérieurs.

Le site a eu très longtemps une fonction militaire – il possède ainsi une importante collection d’armes, armures et objets du quotidien du château (plus de 10 000 objets). Ces objets sont réunis dans le Musée de l’Osaka-jô (gratuit pour les moins de 15 ans, 600 yens par adulte), qui est installé dans les différents étages du donjon. Les visiteurs y découvrent ainsi l'histoire du château, mais aussi plus largement celle d'Osaka et de l'époque de Toyotomi Hideyoshi, le constructeur du château.

Enfin, au huitième étage se dévoile la ville, et un panorama qui vaut les quelques marches à gravir. Une fois redescendus, profitez du parc et de ses six cents cerisiers, tout en apercevant les douves, les tourelles et portes qui veillent çà et là. L’authenticité s’en est allée, le cadre, non.


À voir autour du château d'Osaka

Si vous visitez le château, d'autres points d'intérêt sont accessibles non loin. Le parc Kema Sakuranomiya, installé autour des berges de la rivière Okawa, s'offre aux curieux en manque de nature et de promenade. Il constitue notamment un des lieux privilégiés d'Osaka pour profiter du hanami au printemps, grâce à ses 4 700 cerisiers.

Ne manquez pas non plus le Musée d'Histoire d'Osaka, accolé au parc du château. Au sein de ce même parc se trouve aussi le sanctuaire Hôkoku-jinja, avec son torii, son jardin sec et sa statue de Toyotomi Hideyoshi.

Enfin, non loin du château, vous trouverez le parc de Nakanoshima, célèbre pour les variétés de roses qu'il abrite, ainsi que pour son splendide bâtiment, le "Osaka Central Public Hall", bâti en 1918 dans un style néo-renaissance.

Osaka chateau

Sur le chemin menant au donjon

Osaka chateau

Vue depuis le donjon

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs