Tsuruhashi Koreatown   コリアタウン

Date de publication :

Une échoppe coréenne dans le marché couvert de Tsuruhashi, à Osaka.

Koreatown

Porte d'entrée du Koreatown.

La petite Corée

C'est le plus ancien et le plus peuplé des quartiers coréens du Japon. Bienvenue à Tsuruhashi, où l'on trouve plus de kimchi que de sushis.

Avec plus de 150 000 ressortissants, Osaka abrite la plus grande communauté coréenne de l’Archipel.

Déportés pendant la Seconde Guerre Mondiale pour pallier le manque de main d’oeuvre dans les proches usines du Kansai, de très nombreux Coréens, aujourd’hui appelés Zainichi, se sont alors retrouvés sur le sol nippon. Mais dans ce quartier d'Osaka, la présence coréenne remonterait... au Ve siècle, lorsque l'empereur nippon Nintoku multiplia les échanges avec le royaume de Baekje. Au XXsiècle, victimes d'une intégration difficile, les Coréens d'Osaka se sont regroupés dans ce Koreatown de Tsuruhashi, où résident aujourd’hui descendants de travailleurs déportés et nouveaux venus. 

Passer par Miyuki-dori, étroite rue saturée de boutiques coréennes, revient à traverser la mer du Japon, direction la Corée du sud. On y accède même en passant sous une large porte qui indique : "Korea Town".

Kimchi & hanbok

150 restaurants, vendeurs de pickles, de poissons ou d’épices, attirent ici les amateurs de cuisine coréenne. L'odeur de kimchi - une préparation de légume pimentée - qui émane des nombreux étals donne au quartier des airs de Séoul. Profitez de la visite pour savourer un délicieux barbecue coréen ! Le restaurant Hakuundai propose l’un des meilleurs de la région.

Miyuki-dôri est aussi le bon endroit pour ramener dans vos valises un peu de tradition coréenne. Outre le shopping classique, on y trouve le fameux hanbok, le traditionnel costume aux couleurs vives de la Péninsule, porté notamment lors du mariage.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs