Yakiniku Sora   焼肉空

Date de publication :
Restaurant Yakiniku Sora

Les plats du restaurant Yakiniku Sora.

L’amour vache

Carnivores affamés ne cherchez plus. Le Yakiniku Sora se charge de vous rassasier à petits prix et de vous faire réviser votre anatomie bovine.

Les habitants du quartier coréen d'Osaka se lèchent les babines dans cette triperie coréenne et restaurant où le bœuf est une institution. Pour des prix très abordables, les soupes de viande en marmite défilent devant vos yeux embués. 

La langue (« shita ») se déguste persillée, les joues fondent dans la bouche, le diaphragme (« harami ») se mastique avec entrain. Le foie rassérène les sceptiques et le plat phare du lieu, le feuillet (ou omasum, le troisième estomac du bovidé), fait chanter les palais.

La popularité du lieu se solde souvent par une attente devant le restaurant, compensée amplement par la rapidité du service. Pas de quoi décourager les inconditionnels de la barbaque sur qui l'adresse fait toujours un effet bœuf.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs