L'île Rebun   礼文島

Date de publication :
Paysage de l'île Rebun

Paysage de l'île Rebun

La flore de l'île Rebun

La flore de l'île Rebun

Rebun-usuyuki-sô, l'édelweiss de Rebun

Rebun-usuyuki-sô, l'édelweiss de Rebun

La côte de l'île Rebun

La côte de l'île Rebun

Cap sur le nord

De magnifiques fleurs alpines, des côtes déchiquetées, une mer limpide, des monts vallonnés, des vues époustouflantes : Rebun sait récompenser ceux qui ont la patience de s’aventurer jusque-là.

Distante d’environ 50 km de la pointe nord-ouest des côtes de Hokkaidō, l'île Rebun est, avec sa voisine l’île Rishiri, la dernière île septentrionale habitée de l’archipel. Célèbre pour sa végétation alpine, elle se visite surtout de juin à août, lorsque les terres arides du grand nord se couvrent de fleurs multicolores. Plusieurs chemins de randonnée permettent d’admirer la flore et de jouir de vues exceptionnelles, notamment sur l’île Rishiri. Rebun fait partie du parc national de Rishiri-Rebun-Sarobetsu.

L’île flottante fleurie

"L’île flottante fleurie", tel est son surnom. De juin à août,  environ 300 sortes de fleurs alpines, dont plusieurs espèces endémiques, s’épanouissent à une altitude très basse, certaines se situant même au niveau de la mer. On y trouve notamment la Rebun-usuyuki-sô, une sorte d’édelweiss n’existant que sur Rebun.

Six chemins de randonnée, demandant entre deux et huit heures de marche, traversent l’île du sud au nord, principalement sur la côte ouest, alors que les quelque 4 000 habitants de Rebun sont surtout établis sur la côte est.

Il existe également un service de bus reliant le port de Kafuka, d’où arrivent et partent les ferrys, au cap Sukoton, la partie la plus septentrionale de l’île et le point d’arrivée de deux des six chemins de randonnée. On peut également emprunter le bus pour se rendre au cap Shiretoko, situé à l’extrémité sud, ou encore pour Motochi, la région du sud-ouest de Rebun. L’endroit est connu pour ses côtes escarpées et ses rochers aux formes diverses, dont celle rappelant la tête d’un chat ou encore la forme d’un Jizo, une divinité bouddhiste.

De surprise en surprise

Il faudra marcher pour pouvoir profiter de la jolie plage de sable Gorotohama et de ses vues sur le cap Gorota, tout proche. Il en est de même pour le point d’observation situé sur Momoiwa (le "rocher pêche", à cause de sa forme) d’où l’on peut admirer l’île de Rishiri, formée par un volcan. Rebun-Taki, la seule cascade arrosant l’île, s’atteint également par un chemin de randonnée.

En été et jusqu’à la fin de l’automne, une autre surprise attend les visiteurs : des phoques élisent domicile vers le cap Kanedano, au nord-ouest de l’île. On peut alors les surprendre en plein bain de soleil.

Il est possible de louer une voiture à Kafuka, mais le prix de location est beaucoup plus élevé que sur le reste de l’archipel. Et puis, si vous avez du temps et de l’énergie, parcourir à pied ces paysages extraordinaires est une expérience inoubliable.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs