Mashû-ko, le lac du diable des Aïnous   摩周湖

Date de publication :

La surface du lac Mashû

Le reflet des nuages sur le lac Mashû

Le lac Mashû vu de l'observatoire uramashû

Le lac Mashû vu de l'un de ses flancs

Les eaux pures du lac Mashû

Les eaux pures du lac Mashû

Kamuito ou le lac des dieux, le lac de cristal de Hokkaidô

La pointe est de l'île de Hokkaidô accueille un des plus beaux lacs du Japon. Au sein d'une formation volcanique située dans le parc Akan, une des eaux les plus transparentes de la planète s'étend en ondée calme sous les cieux septentrionaux de l'ancienne Ezo.

Un lac unique au monde

Le lac Mashû était connu dans les temps anciens comme le lac du diable, nom donné par la population autochtone des Aïnous. Devenu Mashû-ko (lac Mashû), il est aussi connu de nos jours sous le nom aïnou de Kamuito, ou lac des dieux.

Le lac Mashû est en fait la caldeira d'un volcan potentiellement toujours actif, d'une circonférence de 19,8 kilomètres et profond d'un peu plus de 200 mètres. 

Ses eaux sont tellement transparentes qu'il n'y a guère que le magnifique lac Baïkal qui puisse rivaliser avec sa pureté, alors que son bleu émeraude dont les nuances changent selon la période de la journée fascine ceux qui ont la chance de l'admirer.

Au milieu, solitaire et rebelle, l'île (ou plutôt l'îlot) Kamuishi est la seule imperfection qui puisse s'apercevoir dans l'oeil du lac.

Le lac Mashû en été

En été la surface reflette les nuages et les montagnes environnantes avec une telle netteté qu'il semble qu'un immense miroir ait été posé sur le lac. Et en hiver, la neige nichée dans les escarpements des rebords offre un contraste fascinant entre le blanc virginal des flocons et le bleu profond de l'eau. 

Pour les amateurs de vue nocturne, le ciel sans nuages où de nombreuses étoiles font station est un écho merveilleux au grand lac japonais.

Lac Mashû en hiver

Lac Mashû en hiver

Comment accéder au Lac Mashû ? 

Il est possible de monter en direction du lac, qui est localisé à 351 mètres au-dessus du niveau de la mer. Mais la zone immédiate autour du lac Mashû étant une zone protégée spéciale à laquelle il est interdit d'accéder. Pour le contempler tranquillement, il est possible de rejoindre l'un des observatoires installés à cet effet :

  • l'observatoire n°1 se déploie au sud du lac et offre une vue directe sur le mont Kamui (autre nom du mont Mashû), qui surplombe le lac. 

  • l'observatoire n°3 lui offre la possibilité, quand les conditions météorologiques le permettent, d'observer la magnifique "mer d'océans" qui tombe lourdement sur le lac. Il est aussi situé à une dizaine de kilomètres de Kawayu onsen.

  • l'observatoire uramashû, qui comme sont nom l'indique - "ura" signifiant en japonais "côté opposé" est situé sur le rebord qui fait face aux deux autres observatoires.

Pour les amateurs de randonnée, un chemin de trek part du premier observatoire et mène au bout de 7 kilomètres au sommet du mont Mashû, déroulant son sentier le long du lac et dispensant une vue de ses différents aspects.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs