La ville d'Otaru   小樽市

Date de publication :
otaru canal

Le canal d'Otaru, principal point de repère de la ville, s'illumine la nuit venue.

sakaimichi otaru

L'avenue de Sakaimichi est constellée de délicieux restaurants de sushis et de commerces d'artisanat qui drainent un grand nombre de touristes.

sushis otaru

Le sushis d'Otaru sont particulièrement réputés pour leur fraicheur et leur générosité.

La Wall Street du Nord

Le surnom de Otaru peut paraître exagéré, mais la petite cité en périphérie de Sapporo connut elle aussi son heure de gloire. Aujourd'hui encore, on peut observer dans la ville les traces de son glorieux passé.

Pour aller à Otaru, vous aurez à prendre la plus ancienne ligne de train de Hokkaido. Une ligne côtière qui suit le rivage de la baie d’Ishikari, où se trouve Otaru. Une belle entrée en matière, dans un superbe paysage sur la mer du Japon, juste en face la Russie.

Un passé glorieux

Otaru a été par le passé la porte de Hokkaido, là où les marins américains, britanniques et russes venaient négocier - d’où son surnom de « Wall Street du Nord ». Aujourd’hui, il n’en reste que des rues bordées par le canal de Otaru et d’anciens magasins de stockage en pierre reconvertis en restaurants, magasins et hôtels le long de la rue Sakaimachi. Ces rues ornées de lampes victoriennes sont le principal attrait de la ville.

Avec ses rues, ses canaux, ses collines surmontées d'anciennes maisons en bois, Otaru mise beaucoup sur son atmosphère de début du XXe siècle. Un parfum d’élégance et de douce nostalgie pour son passé illustre flotte dans la ville.

Et aujourd'hui ?

Aujourd'hui, Otaru est surtout réputé dans tout le Japon pour ses sushis de très grande qualité (en particulier ceux à l’oursin), et ses crabe-araignées hors de prix. La ville est aussi connue pour la Otaru Beer, sa propre brasserie, très populaire. En hiver, la ville dispose également de pistes de ski dominant la baie. Notez qu'il n’est pas courant de skier en contemplant la mer...

L’endroit constitue une belle excursion d’une journée depuis Sapporo.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs