Le parc de Maruyama   円山公園

Date de publication :

Ecureuil du par Maruyama

Dans le parc naturel de Maruyama

Le temple Hokkaidô-jingu

Sapporo matsuri dans le parc Maruyama

Une montagne de nature en ville

Le parc de Maruyama se situe dans la ville de Sapporo à Hokkaidô, à quelques minutes du centre ville en métro. Au pied du mont Maruyama, ce parc est comme une oasis de verdure pour les habitants de cette grande ville, qui viennent s'y ressourcer dans cette ancienne forêt, autant que pour se divertir.

Le parc Maruyama à Sapporo en automne.

Le parc Maruyama à Sapporo en automne.

Le parc de Maruyama, qui s'étend sur plus de 68 hectares, dispose d’un terrain d’athlétisme, d’un zoo, du temple Hokkaidô Jingu et du Baseball stadium de Sapporo. Chaque année, début mai, la floraison des cerisiers est le moment fort de ce lieu, qui comme partout à travers le Japon, est immanquable car source de ravissement.

Création et préservation

Tout commence au début de l’ère Meiji (1868-1912) alors que, sur ordre de l’empereur, l’exploration et le développement de la grande province du nord, Hokkaidô, est décidé. En premier est fondé le sanctuaire shintô Hokkaidô-jingu, pour appeler les kami à la protection de toute cette campagne d’exploration. 150 cerisiers sont plantés pour former l’allée menant au sanctuaire. Peu à peu le parc prend forme et s’enrichit d’équipements, comme le terrain d’athlétisme et le stade de baseball, tout en préservant un grand espace naturel qui correspond à la forêt ancienne. En 1951, l’ouverture du zoo de Maruyama marque une étape de plus dans l’attractivité des lieux. C’était à l’époque le tout premier zoo à Hokkaidô. Aujourd’hui, 900 animaux de 180 espèces différentes sont présents pour assurer le spectacle et amuser petits et grands enfants (Ouvert de 9h30 à 16h30, adulte : 600 yen/5€, fermé le 2e et 4e mercredi du mois).

Lire : Le parc Odori

Chemins spirituels

Maruyama est une montagne de 226 mètres de hauteur dans la ville de Sapporo. Dans le parc, plusieurs chemins sillonnent la forêt, où les arbres immenses font une ombre agréable lors des chaleurs estivales. Des écureuils s’abattent joyeusement autour de vous, sautant d’arbres en arbres ainsi que sur les statues des Kannon. Lors de l’ouverture de ce lieu en 1915, 88 statues ont été sculptées et posées là sur le chemin menant au sommet du mont, un peu comme si c’était le pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 statues qui jalonnent le parc : elles sont là comme des offrandes qui protègent cette montagne. En 40 minutes d’une bonne marche dans la forêt, vous arrivez au sommet pour profiter d’une très belle vue sur la ville de Sapporo.

Lire aussi : Le village de Kyôgoku

La fête de la ville

À la mi-juin, se déroule la fête annuelle dans le temple Hokkaidô-jingu, c’est le Sapporo matsuri, célébré ici depuis 100 ans. Des danses au son des musiques traditionnelles vous accueillent, la parade de quatre mikoshi et le défilé des chars avec les habitants vêtus de kimono de l’époque Heian (794-1192). De quoi vous restaurer aussi avec une multitude de stands qui proposent leurs spécialités, ainsi que des jeux pour les enfants. 

Accès : Depuis la Gare JR de Sapporo ou par le métro de la ligne Tôzai, descendre à l'arrêt Maruyama kôen. 

Fête lors de la saison des cerisiers en fleurs, sakura, au parc Maruyama kôen de Sapporo.

Fête lors de la saison des cerisiers en fleurs, sakura, au parc Maruyama kôen de Sapporo.

Fleurs de cerisiers au parc Maruyama de Sapporo

Fleurs de cerisiers au parc Maruyama de Sapporo

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs