Kuromatsunai   黒松内町

Date de publication :
Randonnée dans le bois de Komatsunai

Randonnée dans le bois de Komatsunai

Mairie de Kuromatsunai

Mairie de Kuromatsunai

Champ de fleurs de Kuromatsunai

Champ de fleurs de Kuromatsunai

Une petite bourgade où il fait bon vivre

Le village de Kuromatsunai est situé dans le sud ouest de l'île d'Hokkaidô, à une centaine de kilomètres de la ville de Sapporo. Il compte un peu plus de 3 000 habitants. Kuromatsunai est une commune agricole qui produit principalement du riz et des légumes. Elle vit également de l'élevage des bovins et porcins, ainsi que de la production du lait et ses dérivés comme le fromage. Kuromatsunai fait partie des "100 villages japonais" sélectionnés par la chaîne de télévision Asahi en 2008.

Le village de Kuromatsunai, entouré par la forêt

Le village de Kuromatsunai, entouré par la forêt

Le fief des femmes de pêcheurs

L'origine du nom "Kuromatsunai" viendrait de la langue aïnoue "Kurumatsunai", qui signifie "les femmes japonaises dans la rivière". Il y a très longtemps, des femmes auraient suivi leurs maris pêcheurs et qui se seraient installés dans la région de Kuromatsunai. 

L'histoire de Kuromatsunai remonte à la 4e année de l'ère Tenpô (1833). À cette époque, Hanaka Toshonemon, un homme issu du clan Matsumae construisit le premier bâtiment du futur village ; une auberge appelée Hanaka-juku. Suite à cela, l'endroit devint officiellement habitable et attira des habitants de villages alentours. La fusion avec le village d'Hotaka en 1891 permit de poursuivre la création de Kuromatsunai. Au départ, il n'était pas prévu que Kuromatsunai soit établi en tant que village mais étant donné qu'il s'étendait jusqu'à la région de Kuromatsunai en 1873 et le district de Jun Nakazato en 1898, il reçut finalement cette appellation. En 1898, Kuromatsunai est la plus grande gare sur le trajet entre Hakodate et Otaru. En 1937, la découverte de filons d'or transformèrent la bourgade en cité minière. 

Buna no Mori

Le hêtre japonais, buna, pousse sur l'archipel du sud (Kagoshima) au nord (Hokkaido). La ceinture de Kuromatsunai est la limite où poussent ces arbres à Hokkaido. En 1960, la forêt de hêtres du village de Kuromatsunai, Buna no mori, a été désignée comme Trésor Naturel du Japon. De fin avril à début mai, des fleurs au nom poétique, "printemps éphémère", colorent la forêt de Buna. La saison du kôyô débute à la mi-septembre. Si vous souhaitez observer les feuilles des hêtres prendre leur couleur dorée, rendez-vous à Kuromatsunai au mois d'octobre. En hiver, la forêt recouvre les arbres de neige et offre un spectacle unique. 

Forêt de Buna no mori

Forêt de Buna no mori

Chemin forestier de Buna no mori

Chemin forestier de Buna no mori

La forêt Buna no mori en automne lors du kôyô

La forêt Buna no mori en automne lors du kôyô

Kuromatsunai en hiver

Kuromatsunai en hiver

Les sources chaudes de Kuromatsunai

Les sources chaudes de Kuromatsunai

Un onsen au cœur de la forêt

Après une bonne marche dans la forêt de Buna, que diriez-vous d'un bain au Kuromatsunai onsen, pour vous rafraîchir le corps et l'esprit ? Ouvert en 1998, Kuromatsunai onsen, dont les eaux ont un taux alcalin élevé, est connu pour ses vertus embellissantes pour la peau. Des salles d'eau de style japonais vous y attendent, avec un dôme, un sauna sec et un sauna humide. Des bains extérieurs, rotenburo, sont également compris. 

Accès : 545, Kuromatsu-cho, Kuromatsunai-ku, Sushi-gun, Hokkaido

En été (d'avril à octobre) ouvert de 11h à 21h30 / fermé le premier mercredi du mois ; en hiver (novembre à mars) ouvert de 11h à 21h / fermé le premier et troisième mercredi du mois. 

À découvrir : Le lac Toya

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs