Visiter Wakkanai   稚内

Date de publication :
L'île Rishiri et son Fuji vue depuis Wakkanai

L'île Rishiri et son Fuji vue depuis Wakkanai

Le Cap Noshappu et le "Fuji" de l'île de Rishiri en fond

Le Cap Noshappu et le "Fuji" de l'île de Rishiri en fond

Merveilles du Nord

Wakkanai est la ville la plus septentrionale du Japon car située complètement au nord d’Hokkaido. Si vous aimez les balades dans la nature, vous y serez heureux.

La ville du nord

À part être le point le plus au nord du Japon, Wakkanai est une ville de 35 000 habitants très paisible et entourée de forêts, de grandes plaines et de la mer. Wakkanai signifie "rivière à l’eau pure" en langue aïnou.

Voir aussi : La minorité aïnoue à Hokkaido

Fleurs alpines des prairies de Wakkanai

Fleurs alpines des prairies de Wakkanai

Panneau en russe et en japonais à Wakkanai

Panneau en russe et en japonais à Wakkanai

C’est également la porte d’entrée vers les deux petites îles de Rishiri et Rebun, appelées les "îles flottantes des fleurs", accessible en deux heures par ferry. Malgré leur altitude au niveau de la mer, vous trouverez des fleurs alpines comme si vous étiez en pleine montagne. Ceci est dû au climat particulièrement rude une grande partie de l’année, mais si vivifiant l’été quand tout le reste du Japon étouffe sous une chaleur tropicale. En août, les 18°C en journée et 10°C le matin vous encouragent à ressortir un petit pull.

Ne soyez pas étonné(e) de voir des panneaux en langue russe à Wakkanai, car ce pays tout proche revendique encore aujourd'hui l’appartenance de certaines îles au large d’Hokkaido, ce qui engendre des conflits politiques.


La gare terminus de Wakkanai

La gare terminus de Wakkanai

Le point le plus au nord du Japon, Cap Sôya

Le point le plus au nord du Japon, Cap Sôya

La gare de Wakkanai

Historiquement parlant, la gare de Wakkanai était une grande gare de transfert vers Sakhaline, une grande île qui fut dans l’histoire partagée entre les Russes et les Japonais. La gare a été complètement rénovée en 2012, pour devenir un bâtiment moderne abritant l’office du tourisme, un konbini, un cinéma et même une maison de retraite. Vous découvrirez également un vaste choix d’omiyage, les souvenirs à la japonaise.

Le cap Noshappu est situé un peu plus bas que le cap Sôya (qui est le point le plus au nord du Japon) mais plus près du centre-ville de Wakkanai. Vous y apercevrez les îles de Rishiri et Rebun, et même le joli "Fuji de Rishiri". C’est ici qu’il faut venir pour admirer les couchers de soleil sur la mer du Japon. L’aquarium de Noshappu se visite presque toute l’année (tarif adulte: 500 yen, soit 3€75 ; tarif enfant: 100 yen, soit 0€75. Fermé du 1/04 au 28/04).

À lire : Les 5 plus beaux aquariums du Japon

Le brise-lames de Wakkanai est une curiosité depuis sa construction en 1931, devenu un symbole de la ville autant qu’un patrimoine. C’est une sorte de long couloir de plus de 400 mètres supportant des voûtes avec 70 colonnes de style grec, tout à fait en décalage à cet endroit. 


Le brise-lames de Wakkanai

Le brise-lames de Wakkanai

Conseils de randonnées

Wakkanai Foot Path propose 4 itinéraires :

  • La basse montagne de Sôya. Vous aurez le choix : Soit 5 kilomètres en 2h, ou 11 kilomètres en 5h, le tout en pleine nature. Vous marcherez sur un chemin blanc car les coquilles St Jacques remplacent les cailloux. Original ! Le contraste est fort entre le bleu de la mer, le vert de l’herbe et le blanc du chemin.
  • Un tour de la ville depuis la gare de Wakkanai, vous traverserez un parc, puis le Hokumon-jinja, un temple shintô fondé en 1785, puis le fameux brise-lames grec qui vous ramène à la gare. Une boucle de presque 6 kilomètres en 2h30.
  • Vers le cap Noshappu. Vous partirez de la gare de Wakkanai pour une promenade en longeant la baie de Sôya jusqu’au cap Noshappu. 5,5 kilomètres en 2h.
  • La plaine aux oiseaux. Voici une balade qui vous mènera vers l’aéroport de Wakkanai. Un chemin est aménagé à travers une plaine marécageuse en passant par l’étang de Meguma. 200 sortes de plantes et de fleurs vous accompagnent ainsi que des centaines d’oiseaux sauvages.

Voir aussi : Les meilleures randonnées dans les Alpes japonaises

Spécialités de Wakkanai


Puisqu’il y a d’un côté la mer du Japon et de l’autre la mer d’Okhotsk, les spécialités culinaires issues de la pêche sont privilégiées. En premier lieu, le trésor de la mer : le crabe. Puis les coquilles St-Jacques, le poulpe et tous les fruits de mer, à déguster en sushi ou en sashimiLe Hotate ramen, à base de St-Jacques est à goûter aussi.


Pour aller plus loin :

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs

Nord

J'ai beaucoup apprécié cette ville un peu différente. Austère et calme. Une ambiance très agréable. En septembre, il fait frais mais pas froid.