Mont Zaô, un volcan près de Sendai   蔵王山

Date de publication :

Le lac au sommet du mont Zaô

Vallée du mont Zaô

Un grand parcours du Zao ski resort

Vue du Mont Zaô

Le cratère d'Okama - monter jusqu'à l'étang aux 5 couleurs

Le Mont Zao est une montagne nichée dans la région du Tôhoku, entre les préfectures de Miyagi et de Yamagata. Située en plein milieu d'un parc quasi-national, elle est connue pour former un complexe touristique autour de son onsen, ses stations de ski ainsi que ses chemins de randonnées.

Le volcan surmonté d'un lac

Comme beaucoup de montagnes au Japon, le Mont Zao est une formation volcanique, dont la dernière activité connue remonte à 1940. 

Cette éminence, qui culmine à 1840 mètres d'altitude, appartient à liste des 100 montagnes les plus célèbres du Japon, un classement qui peut se justifier par la seule présence du lac Okama. Ce dernier, profond de 27 mètres et d'une circonférence d'1 kilomètre, se trouve non loin du sommet, à 1550 mètres d'altitude, et attire de nombreux touristes par son contour circulaire et par le miroitement sans cesse changeant de son eau.

Le lac Okama

En effet, surnommé le "goshiki numa" ou "étang aux 5 couleurs", ce lac passe selon l'heure du jour et la météo du vert turquoise au vert émeraude. A noter que la très forte acidité fait du lac Okama un lac mort où ne peut se développer aucune forme de vie.

Le Dai Rotenburo de Zaô Onsen

Le Dai Rotenburo de Zaô Onsen

Un superbe complexe touristique

Le Mont Zao semble avoir été créé exprès par la nature pour accueillir des visiteurs. 

Au pied de la montagne, on retrouve un onsen qui, selon la légende, aurait été découvert en l'an 110.  Cela en fait une des plus vieilles sources chaudes du Japon, prisée pour son acidité qui adoucirait la peau et soignerait les douleurs gastriques.

Les flancs de la montagne sont aussi ouverts à de nombreuses activités. Les pistes de ski sont renommées, notamment du fait de la présence des fameux "juhyô", qui signifie "arbre gelé", ces arbres recouverts de neige et qui prennent une forme de monstre. 

Du fait des vents venant de Sibérie et de la mer du Japon, ces "monstres de glace" subsistent durant l'ensemble de la saison hivernale.

Contemplez les monstres de glace avant de dévaler les pistes !

Contemplez les monstres de glace avant de dévaler les pistes !

Le mont est aussi particulièrement adapté à la randonnée. Divisés en trois zones (Nord de Zao, Centre de Zao, et Sud de Zao), les sentiers de trek mènent pour la plupart au lac Okama. Commençant par des chemins bordés d'une végétation dense faite d'arbres alpins, la nature s'éclaircit environ à mi-chemin et permet d'avoir rapidement une vue imprenable sur la région de Miyagi. 

La statue du Boddhisatva Jizo, construite au XVIIIème siècle sur une des extrémités de la montagne pour veiller sur l'âme des marcheurs morts lors de l'ascension, est, avec le lac Okama, l'un des joyaux du lieu. Et pour ceux qui souhaitent profiter du panorama sans se fatiguer, le téléphérique Zao Sanroku emmène vers les hauteurs sans effort.

Le Mont Zaô en automne

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs