Zao Kitsune Mura   蔵王キツネ村

Date de publication :
Un renard

Plusieurs espèces de renards se côtoient au zoo de Zao, ici un renard polaire.

Des renards en liberté

Au zoo de Zao, les renards vivent en semi-liberté.

Renards en folie

Après le parc aux daims, l'île des lapins ou celle des daims voilà le village des renards !

Près de Sendai, dans les montagnes, une petite ville a créé un véritable zoo à renards en l’honneur d’une des divinités les plus populaires du Japon. Tout comme les daims de Nara ou de Miyajima, les renards de Zao sont en effet considérés comme des messagers de la divinité shintoïste Inari, un kami synonyme d’abondance.

Apprivoisés, ils restent tout de même des animaux sauvages : il faut donc faire attention et éviter d’y emmener de très jeunes enfants. 

Cependant, n’ayez crainte, des vétérinaires viennent régulièrement examiner les bêtes et aucune maladie infectieuse ou autre n’a jamais été détectée chez nos amis les renards de Zao.

Certains renards évoluent en liberté dans de grands enclos, d'autres cependant sont enchaînés ou enfermés dans des cages, ce qui découragera les voyageurs les plus attachés à la cause animale. 

Vous pouvez donc essayer d’attirer la bienveillance de cette divinité en offrant des petites friandises aux renards à l’affût.

Des lapins, chèvres naines et poney shetland peuvent aussi être câlinés au zoo de Zao.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs