Château de Hamamatsu   浜松城

Date de publication :

Le donjon du château de Hamamatsu

Estampe de Hiroshige représentant Hamamatsu et son château

Statue de Ieyasu Tokugawa dans le parc du château de Hamamatsu

Le château de Hamamatsu

Un château Tokugawa

Hamamatsu, ville de la préfecture de Shizuoka, s'enorgueillit de son vieux château qui a vu défiler de grandes figures historiques. Le grand homme de la région, Ieyasu Tokugawa, a en effet forgé ce château qui trône maintenant au sud-est de la ville.

Les souvenirs de Ieyasu

Le château de Hamamatsu fut construit au début du XVIème siècle, durant l'époque troublée dite Sengoku ("les royaumes en guerre"). Confié à un serviteur du clan Imagawa, qui régnait alors sur la région, le château portait le nom de château de Hikuma.

La région était alors le théâtre de l'affrontement entre les clans Imagawa et Oda, pendant que le clan de Ieyasu, les Matsudaira, tentait de survivre au milieu de ces mastodontes.

Le jeune Ieyasu Tokugawa, victime de cette rivalité, devint d'abord otage des Oda, puis des Imagawa (entre 1549 et 1556), passant sa prime jeunesse dans le château de Hamamatsu. 

Plus âgé, il deviendra un vassal de Oda Nobunaga, et réussira à prendre les terres du clan Imagawa et le château de Hikuma, dont il fera alors son quartier-général entre 1570 et 1586 avant de prendre ses quartiers dans le château de Sunpu.

Tokugawa Ieyasu

Tokugawa Ieyasu, l'unificateur du Japon.

Château de Hamamatsu

Le château actuel

L'arrivée de Ieyasu Tokugawa sonna la restauration et l'agrandissement du château tel qu'on le connaît actuellement. C'est cette installation, prélude à l'unification du pays sous la main du maître Tokugawa, qui lui donna le surnom de château de "shussei" (ou "réussite").

Le château de Hamamatsu est un château de type hirayama (ou "château-plaine"), et sa base est construite selon la technique nozura zuni, soit l'amoncellement de pierres brutes les unes sur les autres où l'on joue de leur forme pour leur permettre de tenir ensemble.

La technique, qui ne fait pas appel au mortier, est tellement efficace que le mur n'a pas bougé ces 400 dernières années.

Le donjon central, qui s'élève sur trois étages, a été reconstruit après les bombardements de la seconde guerre mondiale et abrite de nos jours un musée où des objets appartenant au clan Tokugawa ainsi que des miniatures représentant le château à l'époque Edo (1603-1868) sont exposés. L'observatoire situé au sommet donne une très belle vue de la ville.

Le château de Hamamatsu est aussi doté d'une grande cour intérieure, transformée après-guerre en parc où les habitants de la ville viennent se balader et, lors de la saison des hanami, prennent l'occasion d'admirer les sakura.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs