La plage de Hirizo   ヒリゾ浜

Date de publication :
hirizo-plage1

L'accès à la plage se fait uniquement en bateau

plongee-hirizo

Observez les poissons tropicaux à Hirizo

Un petit goût de paradis

Imaginez une plage nichée au pied de falaises abruptes, uniquement accessible par la mer et dont les eaux cristallines abritent des poissons tropicaux multicolores. Vous en rêviez ? La péninsule d’Izu l’a fait ! 

Belle nature

À la pointe sud de la péninsule d’Izu, entre la ville de Nagaki et le cap Irozaki, la plage d’Hirizo se situe dans un environnement naturel exceptionnel : au cœur du parc national Fuji-Hakone-Izu et du géoparc de la péninsule d’Izu, labellisé Géoparc mondial par l’UNESCO en avril 2018. Ne soyez donc pas surpris en arrivant sur place de découvrir une plage à la situation géographique unique et à la nature intacte.

Cette plage rocheuse est une petite enclave sur la côte, cernée de part et d’autre par des falaises escarpées et la baie de Suruga. Disposant sans conteste de la plus belle mer de la zone, elle jouit d’une popularité grandissante et attire les jeunes couples, les familles et les passionnés de plongée de tout le Kanto.

Eau cristalline

L’élément le plus emblématique de la plage d’Hirizo est la transparence incomparable de l’eau. La faible turbidité de la zone résulte de la situation enclavée de la plage. Le courant de haute mer s’engouffre à grande vitesse dans ce dédale d’amas rocheux et empêche les résidus et les sédiments en suspension de stagner. Cette eau cristalline offre une visibilité extraordinaire sur les fonds marins à plus de 7 mètres de profondeur ; ce qui en fait un lieu privilégié pour la plongée.

Voir aussi : Où faire de la plongée au Japon ?

poissons-hirizo

La plage d'Hirizo est l'endroit idéal pour faire de la plongée

Les zones de faible profondeur sont propices à la plongée avec tuba. Mais si vous vous éloignez un peu du rivage, la profondeur peut atteindre les 21 mètres ; rendant la plongée en apnée tout à fait praticable et agréable. A la pointe de la péninsule, le bord de mer subit l’influence du kuroshio ou « courant noir », un puissant et chaud courant maritime. Il entraine dans son sillage jusqu’à la plage d’Hirizo de très nombreux poissons migrateurs saisonniers. Vous pouvez également observer dans ces eaux de magnifiques spécimens de tortues, d’anémones et coraux.

Hirizo, au milieu des falaises

Hirizo, au milieu des falaises

Conseils pratiques

Les navettes en bateau effectuant la liaison depuis d’embarcadère d’Hirizo à la plage fonctionnent uniquement durant la période estivale (début juillet à fin septembre). Celles-ci officient alors chaque jour de 8h30 à 16h30 (16h en septembre). Huit bateaux desservent la plage en continu (départ toutes les 5 minutes). Il vous en coutera pour faire l’aller-retour : 1 500 yens (11,50 €) pour un adulte et 500 yens (4 €) pour un enfant. Une fois votre titre de transport payé, celui-ci est valable toute la journée et vous permet d’emprunter le bateau autant de fois que vous le souhaitez.

Mais pourquoi vouloir faire plusieurs allers-retours sur la journée nous direz-vous ? Il y a à cela une raison fort simple : la plage d’Hirizo est vierge de toute construction. Vous n’y trouverez ni commodités (toilettes ou douche), ni lieu où pouvoir se restaurer, ni le moindre distributeur de boissons. Nous vous avions prévenu ; cette plage se trouve véritablement dans un environnement naturel splendide et particulièrement préservé. Il faudra donc quelque peu vous organiser avant de vous y rendre notamment si vous y allez avec des enfants.

Pour le déjeuner, prévoyez votre pique-nique si vous ne souhaitez pas reprendre le bateau pour retourner déjeuner au port. De plus, les restaurants à côté de l’embarcadère sont souvent bondés. Si vous arrivez en voiture à l’embarcadère, il y a un parking à proximité immédiate (1 000 yens pour la journée, soit 7,50 €). Enfin, sachez qu’il est interdit de ramasser des crustacés ou de pêcher sans s’acquitter d’un droit de pêche. 

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs