L'île de Honjima   本島

Date de publication :
Honjima

Les ruelles de Kasashima

Honjima

Quartiers historiques à Kasashima

Honjima

Vue sur les iles de l'archipel

L'île des marins en mer de Seto

Honjima est une des plus grandes îles de l'archipel de Shiwaku, et aussi une des plus populaires. Celle île riche en histoire participe à la Triennale de Setouchi, le festival d'art contemporain organisé dans la mer intérieure de Seto

Un peu d'Histoire

L'île d'Honjima fait partie de l'archipel de Shiwaku, composé de 28 îles dans la mer intérieure de Seto. Elle dépend de la préfecture Kagawa et s'étend sur 6,74 km2.

Au fil des siècles, les îles Shiwaku ont joué un rôle vital dans le transport maritime de la mer intérieure de Seto. La plupart du temps, Honjima était le centre du pouvoir et de la gouvernance sur les îles, et plusieurs sites historiques intéressants ont été conservés, notamment des quartiers entiers témoignant de l'époque d'Edo (1603 - 1868).

À son apogée vers le XVème siècle, l'île d'Honjima a servi de base pour la Marine Shiwaku, une organisation de marins les plus réputés et expérimentés au Japon, qui contrôlaient les îles Shiwaku. Ils ont souvent été engagés par des daymios, seigneurs féodaux, pour les aider lors de leurs campagnes d'expansion territoriales.

En plus de sa riche histoire, l’île mérite d’être visitée pour ces beaux villages, en particulier Kasashima au nord-est de l'île, un port pratiquement entièrement constitué de bâtiments historiques préservés. Cette ville portuaire était un important centre de commerce et de construction navale au cours de la période Edo. Une vingtaine de maisons en bois ont été conservées et sont visibles en se promenant à travers les ruelles étroites de la ville. La plupart sont des résidences privées, bien que trois d'entre elles soient ouvertes au public. Sur les hauteurs de la ville se trouvent aussi les ruines du château de Kasashima.


Quelques images de l'île d'Honjima :

Les œuvres de la triennale de Setouchi sur Honjima

Environ 15 œuvres d'art seront exposées en plein air sur l'île. Certaines d'entre elles datent de précédentes triennales et ont été laissées sur place.

Les œuvres seront installées en deux lieux : à Kasashima, mais aussi à Tomari, le port principal.

Les visiteurs et amateurs d'art contemporain pourront y admirer des installations de Akira Ishii, Yasuaki Igarashi, Kazuko Murao, Rikuji Makabe et bien d'autres artistes japonais.


Les œuvres à ne pas manquer :

  • La "Maison Kanrin", par Rikuji Makabe, dans le village de Tomari. Vous pourrez entrer dans la maison de cet ancien marin de l'île, entièrement transformée en œuvre d'art. Les murs sont couverts de peintures shohekiga représentant les paysages de l'île, autour d'un bassin intérieur.

  • Toujours dans le village de Tomari, ne manquez pas les enseignes de magasins peintes par Kazuko Murao, illustrant des mythes et légendes populaires.

  • Directement installée sur le port, la sculpture "Departure" de Akira Ishii représente le navire Kanrin Maru en fer forgé.

  • "From Birthing Hut to Mourning Rites" est une œuvre en extérieur de Hiroshi Furugori. Elle reproduit le système de double tombe ryobosei, une étant destinée à accueillir le corps du défunt et l'autre les visites des proches.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs