Le village-musée de Shikoku Mura   四国村

Date de publication :
L'une des douze chaumières minka que l'on peut visiter à Shikoku Mura

L'une des douze chaumières minka que l'on peut visiter à Shikoku Mura

Le musée à ciel ouvert de Shikoku Mura est aussi propice à une promenade dans la nature

Le musée à ciel ouvert de Shikoku Mura est aussi propice à une promenade dans la nature

Baladez-vous le long des chemins du village musée de Shikoku Mura

Baladez-vous le long des chemins du village musée de Shikoku Mura

Le pont Kazura à Shikoku Mura

Le pont Kazura à Shikoku Mura

Voyage dans les maisons d'antan

Le Musée des Minka de Shikoku, ou Shikoku Mura, est un parc architectural situé à quelques kilomètres de Takamatsu. Le site rassemble des maisons et bâtiments traditionnels datant de l'ère d'Edo à l'ère Taishô.

Visiter le village-musée de Shikoku Mura, c'est faire un voyage de plusieurs siècles dans le temps. Sur 50 000 m2, le parc architectural concentre plus de vingt maisons de paysans (minka), fermes et autres ateliers datant des ères d'Edo (1603-1868), Meiji (1868-1912) et Taishô (1912-1926). Le tout dans un écrin de verdure changeant de teintes à chaque saison. 

Un lieu d'histoire

Le village de Shikoku Mura est situé au pied du mont Yashima, dans le nord de l'île de Shikoku. Le lieu est célèbre pour être un des champs de bataille de la guerre Genpei (1180-1185), qui vit s'affronter les deux clans de Minamoto et Taira, à l'époque du Japon féodal. 

Les minka de Shikoku

Le village, véritable musée à ciel ouvert, rassemble douze minka, ces maisons au toit de chaume qui abritaient les familles de paysans japonais. Ces chaumières, venues de toute l'île de Shikoku, ont été déplacées puis restaurées pour être exposées dans leur état d'origine. Elles sont aujourd'hui classées au patrimoine culturel tantôt national tantôt préfectoral. 

Le mode de vie traditionnel

Dans chacune de ces maisons se trouvent aussi, au total, quelque 10 000 ustensiles ou objets d'artisanat d'époque : outils agricoles, kamado (anciens fours), machines à tresser la paille ou encore tonneaux de fermentation pour produire de la sauce soja et du saké. De quoi s'imaginer la vie quotidienne des populations rurales japonaises à cet époque. Vous pouvez également visiter huit ateliers de fabrication de sucre, de sel et de coton, trois spécialités qui ont fait prospérer la préfecture de Kagawa, ainsi qu'une fabrique de papier japonais (washi).

Lire aussi : Le washi, l'art du papier japonais

Une galerie d'art signée Tadao Andô

En 2002, le village de Shikoku Mura a vu un nouveau bâtiment investir ses lieux : la Galerie Shikoku Mura. Conçu par le célèbre architecte japonais, Tadao Andô, ce musée d'art expose des peintures européennes, des sculptures, des statues bouddhiques, des ustensiles de bronze et autres œuvres d'art orientales. Ne manquez pas la vue sur le jardin qu'offre le balcon à l'étage.

Udon au menu

Pour faire une pause et vous restaurer à l'intérieur du village, vous avez le choix entre deux enseignes. La première est le Tea Room Ijinkan, une maison de thé dans une décoration à l'anglaise de la fin du XIXe siècle. La seconde, Udon no Wara Ie, vous propose la spécialité de la préfecture de Kagawa : des udon faits maison, le tout dans une chaumière minka datant de l'ère d'Edo. Immersion garantie !

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs