Marché de Jinya-mae   陣屋前朝市

Date de publication :
Vendeurs du marché de Jinya-mae

Vendeurs du marché de Jinya-mae.

Étales du marché de Jinya-mae

Étales du marché de Jinya-mae.

Good morning market

Une tradition incontournable à Takayama se nomme Asa-ichi. Sous cette appellation se cachent des petits marchés matinaux où produits frais et artisanats locaux se retrouvent.

Il fait bon se lever tôt à Takayama. Pour profiter du calme certes, mais également pour faire de bonnes affaires. Les férus des marchés vont en effet être servis. Les rassemblements matinaux dont celui du Jinya-mae sont courants dans la ville. Assez modeste, le marché présente les produits des producteurs locaux. Le plus souvent les épouses des maraîchers viennent jouer les vendeuses et proposent des produits frais, des légumes, des fruits ou des œufs. La variété des présentoirs reflète particulièrement les changements de saison. L’estomac est bien servi mais les yeux également : échoppes de fleurs ou objets faits main. Vous pouvez d’ailleurs dénicher sans difficulté les amulettes locales : les sarubobo. Littéralement « bébé singe », ces petites poupées apportent bonheur et protection. Elles se transmettent généralement entre femmes.

Cette foire remonte à plus de quatre cents ans. A l’époque la Jinya, maison historique du gouvernement sous l’ère Edo (1603-1868), accueillait déjà sur son parvis un marché. La bâtisse, aujourd’hui classée monument historique, veille sur vos emplettes au lever du soleil.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs