Les meilleures randonnées dans les Alpes japonaises   日本アルプスでのハイキング、トレッキング

Date de publication :
Les arbres morts du lac à Kamikochi

Les arbres morts du lac à Kamikochi

La vallée de Kamikôchi, près de Takayama

La vallée de Kamikôchi, près de Takayama

La vallée de Komagane au moment du koyo.

La vallée de Komagane au moment du koyo.

La vallée d'Hakuba dans les Alpes japonais.

La vallée d'Hakuba dans les Alpes japonais.

Cirque de Senjô jiki à Komagane

Cirque de Senjô jiki à Komagane

Une des cascades de Nakasendo.

Une des cascades de Nakasendo.

Une des boites au lettres, situées en début de chemin de randonnée, où les promeneurs doivent déposer leur itinéraire avant de partir.

Une des boites au lettres, situées en début de chemin de randonnée, où les promeneurs doivent déposer leur itinéraire avant de partir.

La route de Nakasendo entre Magome et Tsumago.

La route de Nakasendo entre Magome et Tsumago.

Allez plus haut !

Les Alpes japonaises se situent au centre du Japon et sont constituées de trois chaînes de montagnes étalées sur six départements. Une vingtaine de montagnes ont plus de 3000 mètres d'altitude formant un vaste terrain de nature grandiose, véritable paradis pour les randonneurs.

Découvrez le plus beau des Alpes japonaises à travers les meilleurs chemins de randonnée qui les parcourent.

Attention ! Le temps en montagne change très souvent et rapidement. Prévoyez bien l’équipement nécessaire autant pour la chaleur que le froid, la pluie ou le vent. Pour une ascension en montagne, il est conseillé ou souvent obligatoire de déposer votre fiche de parcours (Tozan keikakusho) dans une boîte aux lettres spécifique au point de départ ainsi qu’au refuge de montagne pour votre sécurité. L’éruption inattendue du mont Ontake juste à côté des alpes en 2014 oblige à encore plus de vigilance.

Kamikôchi

Kamikochi une vallée alpine d’une altitude moyenne de 1500 mètres qui se situe au cœur du parc national de Chûbu Sangaku. C’est une formidable base de randonnée et d’alpinisme. De chaque côté de la rivière Azusa, des chemins de randonnées sont aménagés avec plusieurs parcours possibles selon vos envies et possibilités. Depuis le pont Kappa, qui est l’ouvrage symbole de Kamikochi, suivez le chemin jusqu’à l’étang Taishô pour 3,5 km de promenade dans la fraicheur. Vous admirerez l’étang d’eau pure, des arbres morts restés en l’état depuis 100ans à cause d’une éruption en 1915 s’ajoutent au décor féerique. Vers l’hôtel impérial de Kamikôchi se trouve le chemin de départ d’ascension pour le mont Yake. 2455 mètres de grimpette jusqu’au sommet en deux heures et demie. Ardu mais l’effort vaut le coup pour avoir un magnifique panorama sur les alpes et la grande vallée et surtout pour sentir le dynamisme de ce volcan actif. 

Accès : Depuis la gare de JR Matsumoto, prendre la ligne Matsumoto dentetsu jusqu’à Shin Shimashima. Puis prendre un bus menant à Kamikôchi. Il y a des cars directs depuis Shinjuku, Tokyo, Osaka, Nagoya, Ômiya. Les voitures ne sont pas admises au sein de la vallée.

Deux jours dans les Alpes japonaises avec Voyagin

Vallée de Hakuba

Nous sommes au point le plus septentrional des Alpes, la chaîne montagneuse de Hakuba, connue pour les Jeux Olympiques d’Hiver en 1998. À Hakuba Happô One, on peut facilement atteindre les 1830 mètres d’altitude en prenant un téléphérique et le télésiège depuis la station Happô. Un chemin de randonnée d’une heure et demie est proposé jusqu’à l’étang Happô (2060 mètres). Deux chemins sont possibles, à gauche suivant l’arête d’une chaine de montagne par un chemin en pierre ; ou à droite par un chemin aménagé en bois. Le paysage est plus ouvert à gauche mais le chemin est plus difficile. Arrivé à l’étang, le reflet des montagnes enneigées l'été ou le rouge flamboyant des feuilles colorées à automne impressionnent. Vous pouvez aussi joindre Hakuba Daisekkei, qui est une heure et demie de marche dans une forêt de hêtres. Le passage de ravins, puis des lacs de couleur turquoise pour arriver à la vallée des neiges, la plus grande du Japon est assez grandiose. Ce réfrigérateur naturel vous fera oublier les chaleurs de l’été au Japon. Les champs de fleurs alpins seront la récompense de tous vos efforts. Il est encore possible de continuer jusqu’au sommet du mont Shirouma (2932 mètres en cinq heures) par contre il est plus que nécessaire d’avoir un équipement d’alpinisme ainsi que des crampons pour le gravir.

Accès : Hakuba Happô One. Depuis la gare de Nagano Shinkansen, prendre le car express jusqu’à Hakuba happô. Ou depuis la gare de JR Matsumoto, prendre la ligne Ôito, descendre à Hakuba. Puis le bus de ville direction Sarukura jusqu’à Hakuba happô. Pour Hakuba daisekkei, rester dans le bus jusqu’à Sarukura. Ou le car express depuis Shinjuku.

Komagane 

Le lieu est dénommé "la randonnée sur le nuage" et est situé dans le cirque naturel de Senjôjiki (mot signifiant "mille tatamis") formé par une dépression d’origine glaciaire. On y pratique le ski au printemps et on y admire comme un trésor les plus belles plantes alpines en été, et au moment du kôyô ou les feuilles colorées en automne.

Avec le Komagatake Ropeway, un téléphérique, accédez à la plus haute station du Japon (2612 mètres d’altitude) en 7 minutes 30. 

Le paysage est éblouissant sur le cirque et sur le puissant Mont Hôken. Un chemin de randonnée de 40-50 minutes est aménagé pour profiter pleinement de ces merveilles. Possibilité de l’ascension du Mont Kisokoma (2956 mètres) en deux heures jusqu’au sommet.

Accès : Depuis la gare de JR Komagane par la ligne Iida, prendre le bus jusqu’à Shirabidaira, direction Komagatake ropeway.

Nakasendô

La route de Nakasendô était l’une des cinq voies de trajet entre Tokyo et Kyoto de l’époque d’Edo. Tsumago et Magome sont des deux relais importants de cette époque, des petits bourgs comme restés hors de temps. Pourquoi ne pas marcher entre ces deux villages comme autrefois dans la forêt de cyprès. La distance de 8km peut-être parcourue en trois heures. Nous conseillons de commencer par Magome, car bien qu’il y ait le col de Magome, la route a plus de descentes. Un service de transport de bagages est proposé à l’office de tourisme de ces deux villages (dépôt de 8h30 à 11h 30, récupération à partir de 13h. 500 円). Vous pouvez aussi emprunter gratuitement de clochette contre les ours !! Et oui ! Cette précaution (dépôt de garantie 1200 円) n'est en effet pas inutile. Il est possible de prendre le chemin entre deux autre relais, Yabuhara et Narai, en passant par le col de Torii. Il fait 6 km et peut-être parcouru en deux heures et demie. Il est moins touristique et est plutôt facile d'accès car situé entre deux gares de la ligne JR. Les clochettes sont à disposition sur la route.

Accès : Depuis la gare JR de Nakatsugawa de la ligne Chûô, prendre le bus jusqu’à Magome. Car direct depuis Shinjuku et Nagoya.

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs