Le mont Norikuradake   乗鞍岳

Date de publication :
Le mont Norikura enneigé

Le mont Norikura enneigé

Le mont Norukiradake

Que dirirez-vous d'une excursion en pleine nature ? Découvrez les hauteurs du mont Norikuradake, au cœur des Alpes japonaises, entre pentes enneigées et sentiers verts.

Le jardin naturel alpin Tatamidaira

Le jardin naturel alpin Tatamidaira

Le mont Norikura (Norikuradake) culmine à 3 026 mètres. C'est un volcan potentiellement actif, situé à la limite des préfectures de Nagano et Gifu. Norikuradake est la dixième plus haute montagne du Japon et fait partie du classement des 100 plus belles montagnes du pays. Le mont Norikura est, après les monts Fuji et Ontake, le troisième plus haut volcan du Japon.

Les pics Kengamine et Ebisu se sont formés grâce à des éruptions il y a 9 200 et 2 000 ans environ. Bien que l'activité volcanique se soit apaisée, des gaz volcaniques s'échappent toujours de la rivière Yû, où se sont installées de nombreuses stations thermales, onsen.

Un environnement naturel unique

Entouré de bouleaux blancs, de pruniers et de mélèzes (Larix decidua), Norikura est aussi un haut plateau, où vous pouvez admirer Ushidome-ike, un étang formé par l'activité volcanique du lieu. Vous trouverez la plupart des chemins de randonnées autour de cet étang. Comptez entre 40 minutes et 1 heure et demie par parcours. 

Lire : L'interview de Hidekazu Hayashi "Takayama, le Japon authentique et traditionnel"

La nature luxuriante et variée en fait un lieu exceptionnel pour observer le phénomène du kôyô en automne, ce moment où les feuilles rougissent. En été, les randonnées sur le plateau seront appréciées des sportifs. Entre plaines et plans d'eau alimentés par la rivière Azusa, des marches de quelques heures comme des trekking sur plusieurs jours sont envisageables.

Ski et station thermale

De décembre à avril, la station de ski Norikura Kogen ouvre sa vingtaine de pistes de ski aux sportifs débutants et confirmés. 

Le onsen de Shirahone, le "bain des os blancs", est situé au nord de Norikura. Son eau chaude de couleur laiteuse, qui contient du sulfure d'hydrogène pur, est buvable et conserve la chaleur ; ce qui la rendrait bénéfique pour les maux d'estomac et des intestins.

Lire aussi : Le plateau Norikura Kogen

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

Le mont Norikura vu depuis le mont Hotaka en hiver

Le lac du cratère au mont Norikura

Le lac du cratère au mont Norikura

Vue des montagnes Akaishi et Kiso, depuis le mont Norikura

Vue des montagnes Akaishi et Kiso, depuis le mont Norikura

L'étang Ushidome-ike au mont Norikura

L'étang Ushidome-ike au mont Norikura

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs