Le musée des arts populaires Fujii   藤井美術民芸館

Date de publication :
musée fujii

Entrée du Musée des arts populaires Fujii

Découverte du Musée des arts populaire Fujii à Takayama

La petite ville de Takayama, dans la préfecture de Gifu, présente un visage traditionnel et se place en véritable petite Kyoto des Alpes. La ville abrite en outre de nombreux musées, dont le charmant Musée des arts populaires Fujii, du nom du collectionneur à son origine.

Quartier Sanmachi-Suji (Takayama)

Les rues de Sanmachi-Suji, le vieux quartier de Takayama

Takayama, ville culturelle

Takayama est une petite ville nichée au creux des Alpes japonaises. Elle est pourtant très touristique, principalement en raison de son passé féodal : ses petites rues aux maisons datant de l'époque d'Edo ne manquent ainsi pas de charme - Takayama est même surnommée "la petite Kyoto" ! Forte de ce riche passé historique, la ville abrite de nombreux musées : le Hida Takayama Museum of Art, qui propose une surprenante collection européenne d'art nouveau, mais aussi le Musée d'Histoire et d'Art, qui retrace la culture de la ville.

Voir aussi : Le musées des arts populaires de Tokyo

On citera aussi le Hall d'exposition des chars du festival de Takayama, présentant de magnifiques pièces. Le Musée des Arts populaires Fujii (Fujii Bijutsu Mingeikan) s'inscrit dans cet ensemble muséal en présentant des pièces dites des "Arts populaires", c'est-à-dire l'art fait par et pour le peuple.

Visite du musée des arts populaires Fujii

Au Japon, la reconnaissance des arts populaires est récente puisqu'elle date de la décennie 1920. C'est Yanagi Sōetsu (1889-1961) qui donna ses lettres de noblesse à cette catégorie artistique, ainsi qu'un nom : mingei (terme composé de min, populaire, et de gei, artisanat).

La visite du musée commence dès l'extérieur avec la magnifique porte d'entrée en bois de cyprès. La totalité du bâtiment est également en cyprès. Le musée a été créé à partir d'une collection privée, celle du docteur Fujii, habitant de Takayama.

Les collections du musée Fujii comprennent des objets issus des arts populaires du Japon, mais aussi de Chine et de Corée. 2 500 pièces sont ainsi présentées dans les salles d'expositions, organisées sur trois étages. Au premier étage se trouvent les céramiques, au deuxième les verres et au troisième les armes. Des meubles d'époque sont en outre présentés dans plusieurs salles. Les pièces les plus remarquables sont sans doute un ensemble de poupées "Hina" (poupées utilisées dans le cadre du festival Hina Matsuri, consacré au petites filles japonaises, le 3 mars), datant du début du 18è siècle, et connu sous le nom de "Kyoho Hina".

À lire : Hina Matsuri, la fête des poupées

De très beaux rouleaux de peintures du peintre Taikan Yokoyama (1868-1958), appartenant au courant "Nihonga", ainsi que du moine Ikkyū (célèbre pour ses poèmes et ses calligraphies) sont également présentés. On trouve également des reconstitutions de pièces d'habitat traditionnels, ainsi qu'une belle collection de bols à saké.

À découvrir : La peinture zen

musée fujii

Salle du musée

musée fujii

Poupées Hina

musée fujii

Salle du musée

Porte d'entrée fujii museum

Porte d'entrée du musée, sur le modèle du Château de Takayama

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs