Top 5 randonnées à Takayama par notre Travel Angel   高山ハイキング

Date de publication :
Le mont Norikura

Le mont Norikura

Le meilleur des Alpes japonaises

Aux portes des montagnes, Takayama est le point de départ idéal pour des excursions dans la campagne et les Alpes japonaises. Les randonneurs et autres amoureux de nature seront pleinement satisfait(e)s !

La vallée de Kamikôchi

La vallée de Kamikôchi

La vallée de Kamikochi

Au cœur des Alpes japonaises, partez vous aérer dans la vallée de Kamikôchi. Située entre 1 400 et 1 600 mètres d’altitude, elle est longue d’une quinzaine de kilomètres. La rivière Azusa alimente le lac Taishô, dont les eaux bleues reflètent la couleur du ciel. Avec un peu de chance, vous y apercevrez peut-être un singe se baigner.

Les circuits s'adressent aux promeneurs de tous niveaux confondus : ils varient entre une heure (facile) et 3-5 heures (difficulté moyenne). Un chemin de montagne offrant une vue à couper le souffle au dessus des Alpes japonaises est aussi disponible (difficile).

Kamikôchi est pourvue de plusieurs hôtels et restaurants, au cas où vous souhaiteriez y rester une nuit et faire plusieurs circuits. Profitez également des aires de repos disséminées sur les chemins de randonnées pour boire une boisson fraîche ou manger une crème glacée, avant de continuer votre itinéraire.

Accès 

Venir depuis Takayma

  • En bus :

Dans le centre de bus Nohi, vous pouvez acheter un billet aller-retour complet pour 5 040 yen (environ 40€) pour adultes et 2 520 yen (18€) pour enfants. L'aller est à 2 600 yen pour les adultes et 1 300 yen pour les enfants. 

L'arrêt de bus se trouve juste en face du centre Nohi Bus à l'arrêt de bus numéro 5. Les bus de la station Takayama partent toutes les heures à partir de 7h jusqu'à 18h40 (dernier bus). Le bus se rendra au terminal de bus de Hirayu où vous devrez changer de bus pour la ligne Kamikochi. Il faut environ 1 heure et 30 minutes de transport jusqu'à Kamikochi.

Étant donné que Kamikochi est un parc national protégé, vous devez d'abord conduire vers la gare routière de Hirayu et trouver le parking appelé "Akandana" (placez ce numéro dans le GPS pour les indications exactes : 0578-89-3477). 600 yen (5€) pour la journée.

Randonnée au mont Norikura

Randonnée au mont Norikura

Sommet du mont Norikura

Sommet du mont Norikura

Randonnée au mont Norikura

Randonnée au mont Norikura

Entre lacs et montagnes au mont Norikura

Entre lacs et montagnes au mont Norikura

Le mont Norikura : une expérience inoubliable

Le mont Norikura : une expérience inoubliable

Randonnées au mont Norikura 

Le mont Norikura (3 026 mètres) est l'une des 100 plus belles montagnes du Japon, et est la troisième plus élevée dans le nord des Alpes japonaises. Norikura est très facile d'accès grâce à ses nombreux bus, qui circulent presque jusqu'au sommet. La montagne est particulièrement appréciée à l'automne, lorsque sa végétation s'embrase.  

Lire : Kôyô, l'automne en rouge et or


Plusieurs chemins vous mèneront au sommet :

  • Promenade des Plantes Alpines : environ 1h30 (facile)

En empruntant ce sentier, vous pouvez observer les plantes alpines et les nuages au bord de la montagne.

  • Mont Daikoku : environ 1 heure (difficulté moyenne)

Ce circuit vous offre une belle vue du coucher et du lever du soleil !

  • Mont Fujimi : environ 2 heures (difficulté moyenne)

Au bout de cet itinéraire, vous trouverez un hôtel, un restaurant et une vue imprenable sur le mont Kengamine.

  • Observatoire de Norikura : environ 1h30 (difficulté moyenne)

Ne manquez pas la visite de l'observatoire du mont Norikura, pour une vue d'ensemble sur le massif rocheux.

  • Mont Kengamine : 5 heures (difficile)

Le sommet du mont Kengamine vous offrira la meilleure vue de tous les circuits ! Vous y trouverez un sanctuaire, d'où vous pouvez vous laissez flotter sur "la mer des nuages".

Accès

La route d'accès au mont Norikura est fermée entre novembre et mi-mai depuis Gifu et de novembre à juin via Nagano.

Venir depuis Takayama 

  • En bus

De la mi-mai à octobre, les bus partent toutes les 1-2 heures de Hirayu Onsen via le parking de Honokidaira pour le terminal de bus de Norikura, près du sommet (1 h, 1 420 yen/15€ l'aller simple, 2 300 yen/20€ aller-retour). Vous pouvez louer un taxi dans la montagne (1 h, environ 8 000 yen/60€ l'aller). Hirayu Onsen peut être atteint en une heure et pour 1 570 yen/15€ de Takayama par le Nohi Bus.


Les véhicules privés ne peuvent pas circuler à Norikura. Vous pouvez venir jusqu'au pied de la montagne et il vous faudra ensuite changer pour le bus. Sur le flanc Nagano, les voitures peuvent venir jusqu'à Sanbondaki à Norikura Kogen. Si vous venez de Gifu, vous pouvez vous garer à Hirayu onsen ou sur le parking Honokidaira, à l'extérieur de la ville.


Chemin de randonnée à Gandate Chaya, près de Takayama

Chemin de randonnée à Gandate Chaya, près de Takayama

Les cascades de Gandate Chaya 

À moins d'une heure de Takayama, Gandate Chaya n'est accessible qu'en voiture ; les taxis ne s'aventurent malheureusement pas jusqu'à ce magnifique parc.

La randonnée a plusieurs sentiers merveilleux, d'une durée de 3 à 5 heures. Le sentier lui-même varie : différents décors de forêt, rivières et cascades se succèdent. Dans la premiere moitié du circuit, vous traversez une série de ponts suspendus, d'où vous pouvez prendre des photos des 3 cascades. Vous poursuivez ensuite le sentier dans la montagne, en direction de la plus grande cascade.

Au milieu de la piste, il y a un grand champ ouvert, avec des tables pour pique-niquer : faites une pause pour reprendre de l'énergie avant de continuer votre ascension ! Tout au long de la piste, vous remarquerez un système de cloche d'ours : frappez le métal avec un marteau pour créer suffisamment de bruit afin de dissuader les ours de s'approcher du sentier. Au bout du chemin, vous apercevez la grande cascade. Faites une pause pour mieux admirer ce lieu onirique.

À votre retour, il y a un petit magasin à l'entrée du sentier qui sert du poisson de rivière. Goûter cette cuisine locale est une expérience unique, à déguster à la fin d'une longue randonnée ! Pour vous détendre après cette longue journée de marche, quoi de mieux qu'un bain à l'onsen le plus proche ?

Si vous regardez en ligne, il n'y a pas d'information sur Gandate Chaya, ce qui rend cet endroit assez peu connu et donc peu fréquenté. 

Accès : 50 min en voiture depuis Takayama.

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

La vallée de Gandate Chaya, près de Takayama

Tateyama

Tateyama Kurobe

Tateyama Kurobe

La route Alpine Tateyama Kurobe créée un passage à travers les Alpes japonaises, en passant par le mont Tateyama. La route, entourée de paysages de neige l'hiver, est traversée par de nombreux véhicules. Vous pouvez emprunter la route Alpine en téléphérique aussi bien qu'en voiture. Située entre Toyama et Nagano, la route Alpine est accessible depuis les villes principales de chaque préfecture.

  • Tateyama - Midagahara

Culminant à 2 450 mètres, la route offre de nombreux divertissements, grâce à ses chemins de randonnées et son environnement naturel riche. Entre Tateyama (475 mètres) et Midagahara (1 930 mètres), les chutes de Shomyo, sont les plus hautes du Japon. Rugissant à 350 mètres de haut, elles se jettent dans la gorge en contrebas. Au printemps, les chutes Hannoki (500 mètres), font leur apparition avec la fonte des neiges. Dans cette zone, vous pouvez profiter du paysage spectaculaire de ces formations exceptionnelles. Avec un changement d'altitude de 600 mètres, l'altération de la flore locale est également visible. Grâce à la zone de repos et la plate-forme d'observation, les chutes de Shomyo peuvent être admirées sous différents angles.

Un peu plus haut, à Bijodaira (977 mètres), partez à la rencontre du cèdre millénaire féminin, debout, parmi la forêt de cèdres du Japon. La forêt vierge de Bijodaira vous permet de profiter pleinement de la nature : hêtres centenaires, oiseaux - dont plus de 60 espèces ! - vous y attendent.

Culminant à 1 900 mètres, Midagahara est la zone alpine humide la plus élevée du Japon. Son sentier de randonnée est entouré de plantes et de fleurs alpines. Il y a beaucoup de choses intéressantes à voir dans cette zone, dont une plate-forme d'observation d'où vous pourrez apercevoir une caldeira formée par l'activité volcanique, il y a de plus de 200 000 ans.

  • Murodo

À 2 500 mètres, la zone de Murodo est la plus haute de la route Alpine Tateyama Kurobe. C'est ici que vous pourrez prendre en photo le fameux mur de neige, Yuki no OtaniDe fin avril à juin, vous pouvez marcher 500 mètres entre ces murs glacés. 

La région de Tateyama est l'une de celle qui jouit des plus abondantes chutes de neiges du pays ; elle accumule une moyenne de 7 mètres de neige par an. Certaines années, la neige peut même tomber jusqu'à 20 mètres ! 

  • Daikanbo - Kurobe dam - Omachi

En redescendant du mont Tateyama, depuis la station de Daikanbo (1 828 mètres), profitez d'une vue panoramique sur le barrage de Kurobe et les Alpes japonaises.  

Situé à 1 500 mètres, le barrage Kurobe est le plus haut barrage arqué du Japon. Le lac derrière le barrage contient 200 millions de mètres cubes d'eau. Le barrage en lui-même mesure 186 mètres de haut. Chaque seconde, 10 mètres cubes d'eau traversent le barrage, produisant un milliard de kilowatts par an. Autour du barrage, vous pourrez apercevoir un monument aux 171 ouvriers ayant perdu la vie lors de sa construction. De juin à novembre, des croisières sur le lac sont également proposées.

Enfin, du côté d'Ogizawa et Omachi, entrées de la route Alpine via Nagano, laissez-vous tenter par les onsen d'Omachi Onsenkyo. Près du parking des bus, vous trouverez des établissements ouverts aux excursions à la journée, ainsi qu'un musée du onsen. Un musée du saké - avec dégustations ! - et un autre sur l'estampe japonaise, ukiyo-e, se trouvent également à proximité.

Accès :

En train : Depuis Tokyo, via Nagano, prenez le Hokuriku Shinkansen  (50 min) jusqu'à la gare JR Toyama, puis Dentestsu Toyama. Changez ensuite pour la Chiho Railroad (1h) jusqu'à Tateyama station.

Depuis Osaka / Komatsu / Nagoya : via Kanazawa, prenez le Hokuriku Shinkansen (20 min) jusqu'à JR Toyama, puis Dentestsu Toyama. Changez ensuite pour la Chiho Railroad (1h) jusqu'à Tateyama station.

Plus d'informations sur le site de Tateyama Kurobe Alpine Route (en anglais)

Déplacez-vous en toute liberté grâce au Takayama Alpine Pass

Chemin de randonnée à Tateyama Kurobe

Chemin de randonnée à Tateyama Kurobe

Shin Hotaka


La montagne à Shin Hotaka

La montagne à Shin Hotaka

Le téléphérique de Shin Hotaka est situé entre les monts Shin Hotaka et Shakujo, dans la région d'Okuhida près de Takayama. C'est l'un des plus singuliers du pays car il s'élève à plus de 1 000 mètres au dessus de la chaîne de montagnes Hotaka. Cette chaîne comprend le mont Hotakadake (3 190 mètres), troisième pic le plus élevé du Japon.

Pour accéder au sommet, vous devez emprunter un premier téléphérique qui vous mènera jusqu'à la station Nabedairakogen (1 305 mètres). Vous y trouverez de quoi vous restaurer et prendre un bon bain chaud (Kamitakara no yu, 9h30-15h ; 600 yen/5€). Il y a même une petite galerie, un magasin de souvenir et un office du tourisme. Un sentier de randonnée de 2,3 kilomètres part de Nabedairakogen et s'enfonce dans la forêt. En hiver, il se transforme en circuit de balades en raquettes à neige.

Empruntez ensuite le deuxième téléphérique - le second plus long au monde ! -, qui vous élèvera jusqu'à 2 156 mètres d'altitude (station Nishihotakaguchi). Une fois arrivé(e) au sommet, profitez de la vue depuis la terrasse panoramique, sur les monts Nishihotaka, Yarigatake et Kasagatake. Un café, un restaurant et un magasin de souvenir sont également disponibles. Le système "Echo mailbox" vous permet d'envoyer une carte postale depuis le sommet.

De juin à septembre, un sentier de randonnée part de la station la plus élevée et permet de rallier le mont Nishiho (90 min) ;  d'où il est possible de rejoindre la vallée de Kamikôchi (environ 2h30). Vous pouvez également continuer l'ascension vers Nishihotakadake (3 heures). Attention, cette dernière randonnée est réservée aux sportifs confirmés.

Accès 

Venir depuis Takayama :

En bus : de Takayama à Hirayu (1h), puis de Hirayu à Shin Hotaka (40 min). 

En voiture : prenez la nationale 158 via Hirayu, environ 70 min. Vous trouverez des parkings à Shin Hotaka Onsen (230 places) et à la station Nabedairakogen (790 places). Ce dernier est fermé l'hiver. Prix : 500-600 yen (environ 5€).

Plus d'informations sur le site Shin Hotaka Ropeway

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs