Le bleu indigo   阿波藍

Date de publication :
Yukata bleu indigo

Beaucoup de yukata sont teints avec du bleu indigo de Tokushima

La rivière Shinmachi au cœur de Tokushima

La rivière Shinmachi autour de laquelle s'est développé la tradition de l'indigo

Un ouvrier teinturier en plein ouvrage

Un ouvrier teinturier en plein ouvrage

La vie en bleu

Le bleu indigo est presque exclusivement produit dans la région de Tokushima à l'extrême est de l'île de Shikoku en est devenu l'emblème. 

La culture de l’indigotier et la production de teinture d’indigo sont nés à Tokushima au Xème siècle. Tout destinait la région à produire l’ai-zome, autant ses sols riches que la présence abondante d’eau. En quelques décennies, l’awa indigo ou bleu du Japon devint couleur phare de la région.

Couleur locale

La technique est simple : les feuilles d’indigotier séchées fermentent dans de l’eau entre trois et quatre mois avant d’être mélangées à de la cendre. L’ai-zome ainsi obtenu fit prospérer la ville et participa à sa renommée : on retrouve le bleu indigo dans nombre de techniques artisanales japonaises dont l'estampe traditionnelle, aizuri-e. Cette prospérité permit aussi à la région de devenir une championne de la culture : tous les ans est organisé le fastueux masturi de l'Awa-Odori, un des plus importants festivals du Japon ainsi que de nombreux spectacles de marionnettes traditionnels, les Awaji Ningyo

La route du bleu

En témoignent les nombreuses maisons de teinturiers le long de la rivière Shinmachi dans le centre de la ville. ;

  • La visite du temple Kotohira donne un autre aperçu de la richesse des producteurs d'indigo et des teinturiers qui ont doté le temple d'une gigantesque lanterne en pierre à l'entrée de l’édifice. Celle-ci servit longtemps à guider les navires jusqu'au port.
1-chome, Seimi-cho, Tokushima ; bus direction Hokke depuis la gare de Tokushima, descendre à ;Kotohira-Shita.

  • Le musée de l’indigo situé à Itano non loin de Tokushima, retrace en détails toute la tradition de l’indigo, de la culture de l’indigotier à la teinture du tissu. Le musée propose aussi aux visiteurs de s’adonner eux-mêmes à la teinture pour 500 円 minimum, idée simple et originale pour ramener un souvenir de la ville du bleu indigo.

172 Aza Maezunishi, Tokumei, Aizumi-cho, Itano-gun ; bus 29 à la gare de Tokushima, Descendre à Higashinakatomi. ; tlj. sauf mardi de 9h à 17h ; entrée : adultes : 300 円, étudiants : 200 円, 150 ;円.

La technique de l'indigo (vidéo de rtservice623)

Les commentaires Découvrez les commentaires de nos voyageurs